LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Expliquez à Travers Un Exemple L'idée Selon Laquelle La Communication N'est Pas Une Simple Transmission D'informations Entre Un émetteur Et Un récepteur Mais Un élément Constitutif De La Société

Compte Rendu : Expliquez à Travers Un Exemple L'idée Selon Laquelle La Communication N'est Pas Une Simple Transmission D'informations Entre Un émetteur Et Un récepteur Mais Un élément Constitutif De La Société. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Décembre 2011  •  1 192 Mots (5 Pages)  •  1 813 Vues

Page 1 sur 5

Sujet

Expliquez à travers un exemple l’idée selon laquelle la communication n’est pas une simple transmission d’informations entre un émetteur et un récepteur mais un élément constitutif de la société (du social). Pour exposer cette idée, développez la notion de Tiers symbolisant (Louis Quéré) et/ou d’Autrui généralisé (G.H. Mead).

La société vient du latin « socius » qui signifie compagnon, associé. C’est un ensemble de personnes entre lesquelles existent des rapports organisés et durables envers des institutions, des normes, des règles. Le social entend une hiérarchisation d’éléments qui le constitue. Les individus se forment par la société, et forment la société. C’est pourquoi la communication ne peut se définir qu’à deux intervenants, que sont l’émetteur et le récepteur. Par exemple, un arrêt de travail ne peut être donné que par un médecin à un patient et pas quelqu’un d’autre. Mais en quoi la communication n’est elle pas un simple échange entre deux participants? Pour y répondre, nous allons à travers cet exemple du médecin, expliquer en quoi la communication ne comprend pas juste un émetteur et un récepteur dans un premier temps, pour ensuite démontrer que la communication est un élément constitutif de la société.

En effet, toute communication s’inscrit dans un contexte. Si un individu va voir le médecin c’est parce qu’il est malade. Il va le voir dans ce contexte. Ce n’est pas une relation qui s’installe entre deux personnes singulières. Le patient et le docteur ne se seraient pas parlé dans un autre contexte que celui-ci. Il s’agit d’une relation de patient à médecin, et c’est de là que cet échange va se construire. Il y a donc, toujours un « tiers symbolisant » (notion de Quéré). En effet, le fait que la relation patient-médecin soit ainsi s’explique du fait qu’il y a un contexte symbolique qui existait déjà. Le docteur était déjà docteur, et c’est pour cela que l’individu va le consulter. L’individu savait qu’il était médecin, et ce contexte va faire naitre cette relation qu’ils vont développer. Ainsi, le sens de la communication est donné car directement le code de la communication est défini. Il va servir d’interprétation qui va contribuer à l’élaboration du sens de cette communication. Il s’agit de la réflexivité, c'est-à-dire que l’individu va créer du sens à son action en fonction de la situation à laquelle il est confronté. D’autre part, la culture dans laquelle nous évoluons participe à la précompréhension du sens de nos actions, de notre interprétation, il s’agit d’un collectif de communication.

Ainsi, le contexte joue le rôle de troisième intervenant appelé le « Tiers symbolisant ». C’est une notion introduite, à la base, par Mead dans Mind, self and society from the standpoint of a social behaviorist (1934) et traduite par Louis Quéré en 2006. Ici, le fait que le médecin puisse à lui seul, délivrer un arrêt de travail est rendu possible grâce au code du travail. Ce dernier représente la loi, les règles de l’Etat. C’est pour cela, que dans cette communication de médecin à patient, l’Etat intervient. En effet, c’est la loi qui dit que seul le médecin est apte à délivrer un arrêt de travail. C’est l’objet de l’arrêt de travail prescrit par le médecin traitant qui marque le point de départ de la suspension du contrat et en apporte la justification. De plus, un médecin est médecin s’il a un diplôme d’état. Par conséquent, la base de la relation médecin-patient est rendu possible grâce à ce diplôme reconnu par l’Etat. Tout cela forme le

...

Télécharger au format  txt (7.4 Kb)   pdf (86.3 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com