LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de cas Canal +

Analyse sectorielle : Etude de cas Canal +. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  12 Février 2013  •  Analyse sectorielle  •  921 Mots (4 Pages)  •  205 Vues

Page 1 sur 4

Canalplus.fr place les contenus à l'honneur» 01/10/2007

En lançant son nouveau site, Canal + souhaite faire du Web un média exclusif et interactif. Avec une double ambition: séduire les jeunes et augmenter ses revenus publicitaires en monétisant l'audience.

Adepte du modèle payant depuis son origine, Canal + vient de prendre un nouveau virage sur Internet en proposant une offre totalement gratuite avec le nouveau site Canalplus.fr, conçu par l'agence Duke. «Ce lancement est une étape essentielle car nous voulons faire de Canal- plus.fr un site de référence dans nos univers de prédilection», indique Rodolphe Belmer, directeur des programmes de la chaîne cryptée. Le site s'articule autour des six thématiques historiques de la chaîne: le sport, le cinéma, la musique, l'humour, les séries et l'information et documentaires. «Il ne s'agit pas d'un portail agrégeant des contenus bruts, mais bien d'un site diffusant des contenus exclusifs», précise Hervé Simonin, directeur des médias numériques de Canal +. Le site propose trois types de contenus: des programmes emblématiques de la chaîne, des programmes exclusifs pour le Web et, enfin, des contenus produits par les internautes eux-mêmes (voir notre encadré). Sur cette dernière offre, baptisée Créa +, la chaîne se différencie nettement puisqu'elle rémunère les internautes à hauteur de 50 Euros par mois de mise en ligne, plus une prime en cas de passage à l'antenne. A terme, Canal + table sur un tiers de contenus contributifs.

Les différents contenus proposés

- Des contenus issus de Canal+: les internautes peuvent retrouver certains programmes dans leur intégralité, comme «Les Guignols», «le SAV» d'Omar et Fred, le «Zapping», «La Boîte à Questions», 7 Jours au Groland...

- Des programmes exclusifs pour le Web: contenus produits par la rédaction de la chaîne comme «Le Meilleur d'hier» (best of quotidien des programmes de la veille), «Pépites sur le Net» (sorte de zapping on line), «Brèves de plateau» (webzine sur les coulisses du cinéma), bonus liés aux personnalités de la chaîne.

- Des contributions des internautes: la chaîne formule des appels à contribution afin que les internautes postent leurs contenus. Les meilleures vidéos sont mises en ligne et certaines seront même diffusées à l'antenne, dans des émissions telles que Le Grand Journal, Les Spécialistes (émission sportive sur le football) ou l'Album de la semaine.

Cibler les 15-35 ans

«Notre objectif est double: augmenter les recettes publicitaires en ligne en attirant davantage d'audience et fidéliser les internautes via nos thèmes à succès», estime Rodolphe Belmer. Si le média TV attire un public relativement âgé (le téléspectateur s'abonne à 35 ans en moyenne), le Web constitue pour la chaîne un moyen d'attirer une cible plus jeune. Celle des 15-35 ans, familier de la Toile et amateur du tout gratuit. C'est sans doute pour cette raison que Canal + ne propose aucun contenu payant sur le site, à l'image des chaînes i>Télé et Infosport (diffusées de 9 h à 18 h). En revanche, la chaîne met en ligne des contenus texte ou vidéo conçus exclusivement par les journalistes et consultants de la chaîne. «Notre logique n'est pas d'offrir plus

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (86.2 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com