LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire d'immigrant

Étude de cas : Histoire d'immigrant. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  26 Février 2019  •  Étude de cas  •  438 Mots (2 Pages)  •  96 Vues

Page 1 sur 2

An illegal immigrants story

Most of the immigrants from central America leave their country  to escape poverty persecution wars famine. They also come because they want to live the dream America to start from scratch and succeed but between their hope of freedom and the USA there is a wall which separates America from Mexico already present since a long time but that president Trump wants to build everywhere.

Jose Antonio Vargas est originaire d'Amérique centrale et, à l'âge de 12 ans, sa mère l'envoie chez ses parents à Mountain View, dans la baie de San Francisco, pour lui donner une vie meilleure. Le voyage d'Antonio était long et épuisant, malgré les difficultés, il restait optimiste et déterminé à franchir la frontière.

Une fois arriver chez ses grands-parents il a reçu un accueille chaleureux malgré qu’il soit un étranger. Après s’être installer il s’est impliquer à surmonter la barrière linguistique pour pouvoir s’intégrer sauf que à l’âge de 16 ans quand il veut passer son permis de conduire l’administration lui révèle que ses papiers sont faux et qu’il ferait mieux d’être discret si il ne veut pas être expulsé de cette sociétés dominante. Il a ensuite commencé à faire des petits boulots qui ne demandaient pas de papiers d’identité et aspirait à devenir journaliste jusqu’à ce qu’il rejoigne le Washington Post, mais selon lui, il vivait davantage dans le mensonge qu’il avait finalement décidé de révéler son histoire. Dans le New York Times, se sentant trahi, le Washington Post l'a renvoyé et expulsé. Mais José Antonio décide de retourner au Newseum pour exprimer publiquement son opinion sur ce qui lui a valu une courte arrestation. Voici ces mots: "Certains me disent que je ne suis plus journaliste, mais militant, dit-il. Mais nous avons toujours quelque chose à défendre. Et je ne manque pas de projets! "" En tout cas, je n’aurais pas été aussi loin si j'étais pessimiste "

C'est l'histoire de Jose Antonio Vargas.

Pour conclure, José Antonio Vargas a obtenu son diplôme, a développé une carrière de journaliste, il a créé une belle vie et nous pouvons dire qu'il a vécu le rêve américain. Mais il s'agit toujours d'un immigré sans papiers et cela signifie vivre dans la peur d'être déporté, de ne faire confiance à personne, de faire des actes illicites et illégaux, comme de travailler au noir sans pouvoir demander la citoyenneté.   Aux États-Unis, on estime à 11 millions le nombre d'immigrants sans papiers qui y ont grandi, même s'ils se considèrent comme des Américains et considèrent l'Amérique comme leur pays. Ce pays ne les accepte pas comme tels, pourtant l'Amérique est née de l’immigration.

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (11.7 Kb)   docx (74.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com