LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les échanges entre les entreprises françaises et japonaises au XXIe siècle» Conclusion

Étude de cas : Les échanges entre les entreprises françaises et japonaises au XXIe siècle» Conclusion. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Octobre 2016  •  Étude de cas  •  482 Mots (2 Pages)  •  650 Vues

Page 1 sur 2

R1.2 «Les échanges entre les entreprises françaises et japonaises au XXIe siècle» Conclusion

Dans le but de conclure cet exposé, j'aimerais résumer brièvement les quatre grandes périodes qu'a connues l'histoire des échanges entre la France et le Japon.

Au cours de la première période, la relation entre les deux pays a débuté au milieu du XVIIe siècle. Ayant peur que les pays d'Europe et d'Amérique les envahissent avec leurs religions, le Japon ferma son pays aux étrangers. C’est ce qu'on appela la politique de fermeture. Cependant, en 1858, après que plusieurs traducteurs aient pris contact avec le Japon, un «Traité Franco-Japonais d'amitié et de Commerce» fut signé. Les véritables échanges économiques et culturelles purent commencer à partir du moment où ce traité fut signé.

Les deux pays se sont donc partagés diverses connaissances. La France aida le Japon dans la construction d'une usine sidérurgique, dans la formation de leur armée de terre, dans l'établissement d'une école française ainsi que dans la modernisation du Japon en général. Le Japon pour sa part a surtout inspiré la France par sa culture.

Ensuite, ce fut la deuxième guerre mondiale qui marqua la deuxième période. Les deux pays n’étaient pas dans le même clan, mais n’étaient toutefois pas en conflit l'un envers l'autre. À ce moment, les relations égalitaires sur le plan juridique entre la France et le Japon se dessinaient, mais nous ne pouvions pas en dire autant quant à leurs relations politiques très tendues. Toutefois, leurs rapports culturels continuaient leur ascension.

Par la suite, à la fin de la deuxième guerre mondiale, le Japon voulait rebâtir ses relations à l'étranger, plus particulièrement avec la France. Il a mis beaucoup d'effort pour améliorer ses liaisons avec les anciens pays ennemis.

Enfin, depuis les années 1980, les liens entre la France et le Japon ont beaucoup évolués positivement. Les échanges sont devenus plus sérieux et plus équilibrés. Leurs relations touchent maintenant les domaines politiques, économiques et même culturelles. Ceci est une grande amélioration depuis le début vingtième siècle, où les échanges étaient plus prudents, timides et remplis de réticences.

Nous pouvons donc conclure que c'est la richesse de ces deux cultures qui unissent ces deux grands pays. Ils aiment tous les deux échanger diverses techniques et inspirations. Une très grande admiration réciproque entre la France et le Japon amène cette grande contribution d'une part et d'autre. Ces deux pays réunis, ils contribueront à la création de technologies et cultures nouvelles.

Cet exposé nous ramène dans le passé et nous fait prendre conscience de toute l'évolution qui a eu lieu. Il serait intéressant, dans un prochain temps, de regarder maintenant l'aspect actuel de la situation qui n'a pas été évoqué. Quelles sont les répercussions économiques concrètes de ces échanges passés? Quelles sont maintenant les entreprises qui créent des emplois d'un pays à l'autre? Ce sont ici de bonnes pistes de réflexion pour une future suite de cet exposé.

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (39 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com