LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le protectionnisme au Maroc

Cours : Le protectionnisme au Maroc. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Décembre 2016  •  Cours  •  601 Mots (3 Pages)  •  687 Vues

Page 1 sur 3

II. Contexte actuel : Le protectionnisme dans le monde et au Maroc

• Introduction:

Les mesures protectionnistes visent à réduire l’ampleur de la concurrence étrangère en limitant les importations par la hausse des tarifs douaniers, l’établissement de normes contraignantes (notamment sur le plan environnemental) ou l’imposition de quotas. Parallèlement, les exportations sont encouragées par diverses subventions et incitations fiscales et les entreprises nationales privilégiées dans les appels d’offres de marchés publics tandis que les investisseurs étrangers sont empêchés de prendre le contrôle d’entreprises nationales. Le GATT puis l’OMC ont été créés notamment pour abaisser les barrières protectionnistes et en limiter autant que possible l’usage.

• Un retour du protectionnisme est-il à craindre ?

Historiquement, les crises économiques ont toujours eu pour conséquence de raviver les tensions protectionnistes. Ce fut le cas lors de la Grande dépression à la fin du XIX° siècle. L’amendement Smoot-Hawley de 1930 qui élevait considérablement les droits de douane des Etats-Unis et annonçait la généralisation du protectionnisme est devenu un repoussoir. Bien que plus récent, on se souvient moins des pressions protectionnistes qui ont suivi la crise de 1981.C’est à cette époque qu’on redécouvre le fair trade et forge les concepts de managed trade ou de la politique commerciale stratégique. On oublie même le regain de protectionnisme qui a suivi la crise financière asiatique et celle des valeurs technologiques à la fin des années 1990.

Nous avons affronté en 2008-2009 une crise économique qui sera la plus violente depuis la crise des années 1930. L’histoire étant censée se répéter, on devrait donc s’attendre à un retour du protectionnisme. Les tabous qui s’étaient progressivement imposés depuis une trentaine d’années sont aujourd’hui balayés :l’orthodoxie aujourd’hui c’est nationaliser les banques, permettre aux banques centrales d’acheter les titres de la dette publique ,c'est-à-dire faire jouer la planche à billet ,d’augmenter les déficits publics , d’instaurer des taxes confiscatoires sur les plus hauts salaires.

La campagne d’Obaman a-t-elle pas souvent pris des accents protectionnistes ? Le débat sur le buy american n’a-t-il pas été ré-ouvert ? Au-delà des discours, et malgré l’engagement du Gatt d’interdire des mesures protectionnistes, ne relève-t-on pas un accroissement effectif des mesures protectionnistes qui suscitent une prolifération de sérieuses mises en garde. Une étude récente de la Banque Mondiale affirme ainsi que, depuis octobre 2008, les restrictions commerciales sont « nombreuses ».

Malgré leur mise en garde, une lecture attentive nous montre que les auteurs de l’étude précitée de la Banque Mondiale s’étonnent surtout….de la faible ampleur des mesures protectionnistes adoptées dans le Monde. Ils n’en recensent, en effet que 47 ce qui serait important si elles étaient générales. En fait, seul l’Equateur a adopté des mesures à grande échelle (600 produits). L’Equateur, c’est 0,1% du commerce mondial. Quelques exemples de ces mesures qui montrent leur caractère hautement stratégique : l’interdiction par la Chine de l’importation

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (44.8 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com