LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Grèce depuis la crise des sub primes

Chronologie : La Grèce depuis la crise des sub primes. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  29 Janvier 2020  •  Chronologie  •  1 054 Mots (5 Pages)  •  37 Vues

Page 1 sur 5

[pic 1]

Statistiques et Analyse de Données

Friedmann Vlad – Verduron Victoria – Lamère Oriana

[pic 2]

Contexte

Afin de mieux comprendre la situation économique délicate dans laquelle se retrouve actuellement la Grèce, avec un ensemble de données statistiques obtenues sur le site de la Banque Mondiale, nous allons nous intéresser à l’évolution macro-économique que cette dernière a subie. On prendra comme point de départ de cette étude la crise des Sub Prime. On allongera alors notre étude jusqu’en 2018.

1 Le début d’une longue dépression

Economiste français, Juglar estime des cycles économiques qui durent entre 6 et 11 années. Sa théorie nous démontre que, ces derniers s’expliquent alors par les fluctuations dues à l’investissement. On rappelé que les cycles économique se définissent en plusieurs phases : Expansion, Crise, Récession (ou Dépression si durée < 6 mois) et Reprise.

Afin de mieux comprendre cela, avec l’aide des données de la Banque Mondiale, nous allons nous intéresser plus précisément à la période 2006 – 2012.

Les Taux d’intérêts bas expliquent les investissements car les agents économiques vont avoir tendance à emprunter pour  financer leurs projets.

[pic 3]

Le graphique ci-dessus nous montre les investissements du portefeuille, actions (BDP, dollars américains courants). Comme on peut l’observer, une baisse immédiate de ces derniers s’observe à partir de la fin de l’année 2007 et se poursuit jusqu’à summum minime atteint en 2008.

Cela vient alors annoncer la crise, qui se verra poursuivie d’une longue dépression internationale.

D’une autre part, on peut également sous ligner la situation critique qu’a connu la Grèce en s’appuyant sur les investissements étrangers direct (en % du PIB)

[pic 4]

 

D’âpres les données de la Banque Mondiale, on peut observer que, la Grèce a connu une baisse progressive des investissements étrangers entre 2008 et 2010. Malgré une forte régression de ces derniers en Espagne, celle-ci a néanmoins su retrouver un rythme de croissance par la suite tout comme l’Allemagne, ce qui n’est pas le cas de la Grèce.

2 Une situation qui ne s’améliore guère

Malgré des plans d’austérité et d’aide mis-en en place par l’Union Européenne envers la Grèce, celle-ci n’arrive toujours pas à redresser sa croissance.[pic 5]

Comme nous la montre le graphique ci-dessus qui s’intéresse a la croissance du PIB (% annuel), la situation économique grecque reste très négative par rapport a celle des autres pays avec laquelle nous désirons la comparer.

En effet, ce fut le pays le plus impactée par cette crise économique du a un surplus d’investissement. Malgré une phase de reprise que l’Espagne et l’Allemagne ont pu connaitre courant 2010 avec une croissance du PIB enregistrant -0,1 points de pourcentage, la Grèce elle continue sa baisse a -5,1 points de pourcentage a la même période. Celle-ci se poursuit jusqu'à l’année suivante, enregistrant une croissance du PIB de -7 %.

Cela va alors grandement impacter ce pays, qui ne trouve guère de solution les années à venir.

3 Une crise qui s’éternise

Toute crise nécessite de l’investissement afin de pouvoir relancer le processus lorsque la croissance fut arrive a son maximum. Pour cela, les politiques économiques poussent donc les états à s’endetter auprès des agents économiques, notamment les banques. Ces dettes qui sont crées peuvent servir à créer de nouvelles technologies qui vont alors pousser les acteurs économiques a consommer d’avantage ou au pays en question d’acquérir des liquidités.

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (382 Kb)   docx (572.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com