LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Intrepreneuriat et innovation

TD : Intrepreneuriat et innovation. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  27 Février 2019  •  TD  •  1 228 Mots (5 Pages)  •  103 Vues

Page 1 sur 5

Intrapreneuriat et innovation

Objectifs du cours :

  1. Découvrir les enjeux d’innovation dans la banque (et ailleurs)
  2. Découvrir différents modèles d’innovation en entreprise
  3. Travailler sur une simulation de projet intrapreneurial

Notation : QCM, Canvas + Interview + Tableau de pivots, MVP

Pourquoi innover ?

  1. Les nouveaux acteurs

  1. L’inflation réglementaire

Depuis la crise de 2008, les banques sont soumises à beaucoup de réglementations.

  1. La rapidité d’évolution des marchés

  1. Prolifération de nouvelles technologies
  1. Les nouvelles générations

Il faut réfléchir quelle cible à privilégier : une clientèle jeune ou plus vieille.

  1. Le risque de désintermédiation

 Il faut s’adapter à l’environnement en rupture : génération Y

Favoriser l’instantanéité, la transparence, la simplicité, la facilité…

 Les concurrents s’activent dans l’innovation

Exemple : BNP Paribas Fortis avec InnovationHub qui favorise les startups internes avec la création de celles-ci par leurs propres salariés.

 Les comportements digitaux se démocratisent

 Les clients ont beaucoup changé

Ils sont plus consuméristes, impatients, ultra-connectés, individualistes, sur-informés, infidèles (« à un clic de la concurrence »), mobiles et multicanaux.

Format Responsive : qui s’adapte à tous les formats (tablette, portable, ordinateur…)

 Nouvelle tendance : la location

Le leasing se démocratise de façon considérable.

 Un nouvel écosystème concurrentiel

Les opérateurs téléphoniques et géants du web, par exemple, se mettent à la banque.

Pour Orange Bank, il n’y a pas de conseiller physique, le client a affaire à une intelligence artificielle.

 Pourquoi les Fintechs plaisent ?

  1. Améliorent l’expérience client
  2. En temps réel
  3. Développent les usages
  4. Partent d’une feuille blanche (de rien)
  5. Sont créatives et casse les codes
  6. Moins réglementées

Elles exploitent toutes les failles et lacunes de la finance

Exemple : Leetchi, pumpkin…

 L’intelligence artificielle

Intelligence créée par l’homme qui apprend de ses erreurs et de ses succès. Elle parvient à identifier seule la pertinence des informations grâce à des algorithmes. Elles exploitent plus de savoirs qu’un être humain, cela se remarque surtout dans le domaine de la santé (exemple du repérage de cellules cancéreuses).

Exemple : Alphago, l’intelligence artificielle qui parvient à battre le jeu réputé « imbattable ». Elle y est parvenue grâce aux historiques des anciennes parties.

 L’IA au Crédit mutuel

Pour les fraudes : elle va détecter un comportement de fraudeur.

Pour les conseils : elle va répondre à des questions courantes, sinon elle renvoie vers un conseiller.

 Les impacts de l’intelligence artificielle

La croissance de la France pourrait doubler d’ici 2023 grâce à elle. Or, elle pourrait créée la désintermédiation et par conséquent supprimer des emplois dans certains domaines (téléconseil…).

 Les objets connectés

Appliqués à la domotique, la santé et le bien-être.

Les implants représentent un futur potentiel danger pour les banques, car via celle-ci on pourrait effectuer des transactions de tout type.

 La blockchain, les principaux usages bancaires

Transactions regroupées en blocs qui sont reliées à une chaîne avec nœuds (algorithme évitant les erreurs).

Comment avons-nous fait ?

Exemple de Méthodologie d’une innovation au CMNE (Crédit Mutuel Nord Europe)

Création de « Le Cube » :

  1. Explore rapidement
  2. Expérimente par prototypage
  3. Confronte rapidement aux utilisateurs finaux
  4. Modélise une démarche en s’appuyant sur les méthodes agiles
  5. Développe une culture d’innovation en interne

Le Cube permet une démarche d’entreprise au service des métiers, l’accélération des projets et la co-construction de la banque de demain avec les collaborateurs.

Il y a eu une création de « LABS » dont il existe 3 formats :

 5 jours : maquette, processus produit

 6 jours : test prototype simple

 12 jours : test processus complexe

Elles ont une logique commune : inspiration, « team building », idéation, test marché, prototypage, évaluation d’usage et industrialisation.

Il faut construire une bonne équipe : sponsor, chef de projet, labistes… avec le soutien de la RH.

I. Le nouveau contexte entrepreneurial

Introduction :

Qu’est-ce qu’une startup ?

C’est une société souhaitant une croissance rapide et exponentielle dotée d’un état d’esprit qui lui est propre. Elle est innovante et jeune. Cependant, son risque d’échec est élevé.

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (140.5 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com