LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les États-Unis innovent énormément mais cela abouti-t-il nécessairement à une période de croissance ?

Compte Rendu : Les États-Unis innovent énormément mais cela abouti-t-il nécessairement à une période de croissance ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Mai 2012  •  507 Mots (3 Pages)  •  818 Vues

Page 1 sur 3

Après la guerre de 1914-1918, l’économie est au plus bas. Il faut donc la relancer d’une manière ou d’une autre. Pour cela les États-Unis innovent énormément mais cela abouti-t-il nécessairement à une période de croissance ?

Afin de redresser leurs entreprises, les patrons réorganisent de fond en comble leurs méthodes de production. Le procédé traditionnel d’assemblage d’une chose tout entière par une seule personne est abandonné au profit du travail à la chaîne. Cette technique permet une nette amélioration du rendement et une nette diminution des coûts de production. Les ouvriers tendent donc à produire beaucoup plus en beaucoup moins de temps. Cependant ils continuent de subir de fortes pressions de la part de leur patron. D’ailleurs leur patron ou même simplement leur supérieur se trouve très rarement (voir jamais) sur le chantier ou dans les usines. Ils se contentent de donner les ordres. La production tend donc fortement à s’améliorer.

Après la guerre, le peuple moyen est vraiment très pauvre. Il n’a donc pas les moyens de consommer. Afin de résoudre ce problème, les industriels font baisser les prix de vente un maximum avant même de réfléchir au prix qui correspond le mieux à l’article. Les patrons augmentent également fortement les salaires des ouvriers afin qu’ils puissent consommer et donc relancer l’économie. Cette augmentation salariale permet également au patron de conserver ses ouvriers. Mais même si les salaires augmentent, de nombreuses personnes n’ont quand même pas les moyens de consommer c’est pourquoi ils achètent à crédit. Ces crédits sont une des causes principales du krach de 1929.

L’après guerre américaines est parsemée de nouvelles technologie telles que l’électricité, le téléphone, l’automobile, le chauffage,… La plupart des maisons sont très bien équipée et le niveau moyen d’un américain correspond au niveau d’un privilégié européen. Le peuple américain est donc très riche par rapport à d’autres peuples et il est aussi le plus grand consommateur de la planète.

Mais malgré le fait que le peuple moyen est riche, il existe une très grande inégalité entre les richesses. Il y a donc de nombreux millionnaires mais également de nombreux pauvres. Il existe donc une inégalité économie et de fait une inégalité sociale.

On constate donc que les années 20 connaissent, aux États-Unis, une période de très grande croissance : la démographie augmente, la production augmente, la consommation augmente, de nouvelles technologies sont crées,…

Mais cette croissance s’écroule violemment en 1929 suite à de nombreux crédits non remboursables. C'est-à-dire que les gens empruntent de l’argent afin de pouvoir consommer ce qu’ils désirent, mais ils sont incapables de rembourser cet emprunt. Cela est directement lié à la Bourse de New York : la croissance économique augmente le cours des titres et donc leur rendement. Dès lors de nombreuses personnes empruntent à d’autres créditeurs afin d’acquérir des titres. Les banques augmentent donc l’intérêt des crédits afin de les limiter. Mais cela fait paniquer des spéculateurs qui remettent immédiatement en vende leurs titres. Cela sème la panique et de nombreux titres sont alors mis en vente ce qui provoque une énorme dévaluation de ceux-ci. D’où la crise de 1929.

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (58.3 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com