LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gestion budgétaire

Étude de cas : Gestion budgétaire. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  22 Janvier 2017  •  Étude de cas  •  381 Mots (2 Pages)  •  309 Vues

Page 1 sur 2

« Entreprendre, c’est savoir prendre des risques.

Entreprendre durablement, c’est savoir maîtriser les risques pris. »

Jean-David DARSA

Parmi les risques opérationnels, il existe un risque spécifique qu’il nous apparaît nécessaire de traiter d’une manière différente. Compte tenu de la pénalisation croissante du monde des affaires, la maîtrise des contextes et des enjeux juridiques associés à l’activité économique mise en œuvre par l’entreprise apparaît désormais essentielle à la pérennité des organisations. Les risques juridiques doivent donc faire l’objet d’une approche spécifique, en tant que risques opérationnels significatifs à identifier et maîtriser par les dirigeants.

Parmi tous les risques liés à l’activité d’une entreprise, il existe un risque spécifique qu’il nous apparaît nécessaire de traiter d’une manière différente. Compte tenu de la pénalisation croissante du monde des affaires, la maîtrise des contextes et des enjeux juridiques associés à l’activité économique mise en œuvre par l’entreprise apparaît désormais essentielle à la pérennité des organisations. Les risques juridiques doivent donc faire l’objet d’une approche spécifique, en tant que risques opérationnels significatifs à identifier et maîtriser par les dirigeants

Définition

Un risque juridique est un risque pouvant impacter financièrement ou non, directement ou non l’entreprise, à la suite d’une utilisation ou d’une application impropre d’un ou plusieurs éléments contractuels ou relationnels dans le cadre de ses activités économiques, potentiellement régis par la doctrine juridique ou les us et coutumes en vigueur.

Classiquement, les risques juridiques vont pour l’essentiel être engendrés

par la qualité, l’intégrité et la validité des relations contractuelles de

l’entreprise avec ses partenaires, quels qu’ils soient : clients, fournisseurs,

sous-traitants, cotraitants, mais aussi salariés, instances représentatives,

banquiers, actionnaires, etc.

Compte tenu de la spécificité du droit français et de son adossement

systématique à l’existence et à la teneur des actes écrits, preuve de toute

chose et appui de toute action juridique dans la majeure partie des

situations, il nous semble opportun d’analyser le risque juridique par type

de contrat, dans le cadre de la vie de l’entreprise.

De multiples exemples récents fourmillent : viande de cheval dans des

lasagnes surgelées, élevage dont les conditions d’exploitation sont

indignes (et insoutenables à regarder), guerre médiatique entre les deux

parties d’un conflit, etc. Plus que jamais, la maîtrise de l’image s’impose...

et s’avère de plus en plus délicate. L’immédiateté des canaux de

communication, la caisse de résonnance médiatique disponible 24h/24-

7j/7 favorise la plus grande vigilance sur ce point, qui s’impose à tous, tout

le temps, partout, et sans exception.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (71 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com