LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

ADM1013, résumé des faits du cas "des frontières à franchir"

Cours : ADM1013, résumé des faits du cas "des frontières à franchir". Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2017  •  Cours  •  2 191 Mots (9 Pages)  •  661 Vues

Page 1 sur 9

RÉSUMÉ DES FAITS

Le cas «des frontières à franchir» résume l'expérience de travail en tant que cadre de madame Angelica Garza, Américaine d'origine mexicaine, aux ressources humaines dans l'entreprise USMed. Cette multinationale fait la fabrication de produits médicaux et est située dans plusieurs états américains. Elle possède aussi plusieurs usines dont les maquiladoras qui sont des usines mexicaines situées aux frontières des États-Unis et qui bénéficient d'avantages tant au niveau des lois que d'une main-d’œuvre à moindre coût.

Madame Angelica Garza travaille dans la maquiladora située à Tijuana près de la frontière américaine de San Diego et elle est aussi responsable d'une unité administrative du côté américain. Elle est perçue par la compagnie, comme celle qui sera la mieux placée pour « ...introduire les styles d’encadrement, les attentes et la formation à l’américaine. » Compte tenu de ses origines mexicaines.

Elle remarque rapidement une communication déficiente sinon inexistante entre les cadres des ressources humaines des autres installations. De plus, elle constate qu'il n’y a aucune politique de gestion des employés et encore moins concernant la diversité culturelle. Madame Angelica Garza a toutefois l’avantage de parler espagnol, ce qui favorise la communication avec ses collègues, par contre cela ne suffit pas à bien comprendre la culture mexicaine. En effet, même si elle est d’origine mexicaine, elle a de la difficulté à s’adapter à leurs réalités mexicaines qui sont très différentes des siennes, et les dirigeants ne font rien pour aider à cette situation. En effet, elle n'avait aucun support de ses collègues qui ne démontraient aucun intérêt face à la culture mexicaine. « Ainsi, je me suis aperçue que les gens croient que les Américains d'origine mexicaine sont les mieux préparés pour travailler avec les Mexicains ». Elle n'était pas bien préparée pour occuper ce poste sans une quelconque formation et support de l’entreprise. Il a été très difficile pour elle de s’adapter et surtout de s’intégrer étant une femme. « D'autre part, ce n'était pas facile d'être la seule femme dans un environnement et parmi des réseaux constitués uniquement d'hommes. ».

Le fait d'être Américaine lui donnait un certain pouvoir, mais en même temps, elle se sentait critiquée. Elle était prise par contre entre les deux cultures, elle ressentait une grande méfiance de ses collègues tant américains que mexicains. « Angelica a donc connu bien des frustrations et s'est heurtée à un mur d'incompréhension ».

IDENTIFICATION

Le problème principal de cette multinationale est dû à un manque de gestion au niveau des ressources humaines et de gestion à la diversité de la main-d’œuvre, ce qui engendre bien des difficultés. Au niveau culturel, il y a mésententes et sous-entendus. En effet, Angelica est confrontée aux réactions négatives de deux de ses collègues de travail qui ne comprenaient pas son rôle et les décisions prises, ainsi qu'un comptable qui lui reprochait sa manière de faire des calculs malgré que les deux arrivaient au même résultat.

De plus, au niveau des ressources humaines, il y a un manque flagrant de communication entre les cadres des RH alors il n'est pas étonnant de voir un mauvais fonctionnement dans l’entreprise ce qui nuit à la cohérence entre les usines. « Selon elle, USMed n’avait aucune politique générale en matière de gestion des ressources humaines, et encore moins en matière de gestion de la diversité ».

IDENTIFICATION DES CAUSES DU PROBLÈME

Nous constatons que dans ce cas la plupart des problèmes sont dus au manque de communication, de formation, de soutien et de pauvreté en connaissance de l’intelligence culturelle. Les valeurs et l'aspect culturel sont des problèmes très importants à Tijuana. De plus, étant donné qu'Angelica est une femme Américaine d'origine mexicaine cela n'a pas été facilitant au départ et ce, d'autant plus qu'elle n'avait aucun support.

Tout d’abord, le manque de communication est dû au fait qu’il n’y a presque pas de relations entre les cadres des usines. Face à ce problème, Angelica Garza aurait dû avoir plus de soutien afin de bien gérer ses employés. De plus, les dirigeants ne cherchaient pas à les comprendre. Ce manque de communication peut être dû à une structure très rigide de l'entreprise, à une mauvaise compréhension de la culture mexicaine et à des préjugés.

USMed n’a pas une méthode de travail très encourageante pour ses employés mexicains et ceux-ci n’étaient pas motivés à suivre les procédures et les règles de l’entreprise. Les Mexicains craignaient surtout la perte de leur emploi. « Et USMed ne s’embarrassait pas de subtilités – un échec sur tel ou tel point, et vous perdiez votre emploi. Au moindre faux pas, c’était la porte ». L’entreprise faisait pression de cette façon, ce qui n’est d’ailleurs pas la meilleure idée puisque cela peut occasionner un roulement du personnel. Cela apporte de l’insatisfaction aux employés puisqu’ils travaillent sous-pression et sous la crainte de perdre leur emploi.

L’entreprise USMed s’est établie jusqu’au Mexique sans vraiment chercher à comprendre leur réalité, ni de se rapprocher d’eux. Ils ne connaissent d’ailleurs pas la façon de travailler des Mexicains. Ils n’ont jamais réalisé que la distance hiérarchique de la culture mexicaine était à l’opposé de la leur. Selon Hofstede, « La distance hiérarchique traduit le degré d’acceptation culturelle des inégalités de statut et de pouvoir entre les individus. ». De plus, selon les dimensions des cultures nationales de Hofstede, les États-Unis ont une culture très individualiste tandis que la culture mexicaine est beaucoup plus collectiviste.

Il est donc normal que la méthode de gestion d’Angelica ne fonctionne pas avec les Mexicains, car même si elle est d’origine mexicaine, sa culture est très américaine. Donc ses liens et connaissances sont minimes envers cette culture ce qui lui posait problème. Elle est individualiste, c’est pour cette raison qu’elle a de la difficulté à s’adapter aux réalités mexicaines. « …mais moi, je suivais l’approche privilégiée par les Américains, celle à laquelle ils s’attendaient. ».

Suite à la lecture du cas, nous réalisons qu’il y a une perception

...

Télécharger au format  txt (14.4 Kb)   pdf (97.7 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com