LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le système cardiovasculaire

Fiche : Le système cardiovasculaire. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2021  •  Fiche  •  2 936 Mots (12 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 12

Le système cardiovasculaire

Le rôle du système cardiovasculaire [pic 1]

Le système cardiovasculaire a pour but :

  • D’apporter des substances (oxygène, combustibles métaboliques, hormones, chaleur) à chaque cellule vivante de l’organisme.
  • D’enlever les produits terminaux du métabolisme (CO2 et eau en particulier) et la chaleur produits par chaque cellule.
  • Nécessité d’une régulation pour répondre aux contraintes :
  • La quantité de circulation (= débit sanguin) doit s’accorder aux besoins individuels de chaque cellule. Organisation fonctionnelle[pic 2]

Le système cardiovasculaire est composé de trois grandes entités :

  • Le cœur : pompe qui propulse le sang
  • Les vaisseaux : circuit fermé de conduits  Artères, capillaires et veines  qui permettent des échanges permanents entre le sang et la paroi
  • Le sang (non abordé dans ce cours) sert à transporter l’oxygène et le sang  5 litres

[pic 3]

Le système cardiovasculaire s’intègre avec l’ensemble des organes de l’organisme  pour apporter l’oxygène jusqu’à la cellule/ mitochondrie. Pour faire entrer l’oxygène on a besoin d’un poumon sain  il va ensuite être transporter dans le sang ne se couplant à l’hémoglobine  le cœur sert de pompe pour propulser le sang à travers les vaisseaux  le sang va être apporter jusqu’au niveau cellulaire, ce qui permet d’apporter l’oxygène jusque dans la mitochondrie. Le gaz carbonique fait le chemin inverse.

 L’enveloppe séreuse externe du cœur s’appelle le péricarde.[pic 4]

Le muscle cardiaque en lui même est un muscle strié composé de trois types de cellules :

  • Les cellules cardionectrices (qui possèdent uneactivité électrique, capable de produire et de conduire un potentiel d’action)
  • Les cardiomyocytes (cellules musculaires, qui

possèdent une fonction contractiles) -Les cellules myoendocrines.

La dernière partie du cœur est l’endocarde, il s’agit d’une membrane fine qui tapisse la face interne des quatre cavités, les valves et les gros vaisseaux.

Le système circulatoire peut être divisé en 2 :[pic 5]

La grande circulation (circulation systémique) part du ventricule gauche dont le but est d’apporter l’oxygène et les nutriments aux tissus et de drainer le sang issus des capillaires et des cellules périphériques vers le cœur droit. La petite circulation (circulation pulmonaire) son rôle est l’hématose = recharger le sang en oxygène et le décharger du CO2 dans les poumons.

Ces différences fonctionnelles vont avoir des répercutions sur le plan anatomiques  ventricule gauche soumis à plus de pression que le ventricule droit  donc ventricule gauche plus épais.

Artère : Achemine le sang du ventricule aux organes. Veine : achemine le sang d’un organe aux oreillettes.

Le sang circule des régions ou la pression est la plus élevé vers les régions ou la pression est la plus basse. Ces variations de pressions sont en lien avec l’alternance des contractions et relâchement du myocarde. Les valves cardiaques permettent que le sang ne circule que dans une seule direction.[pic 6]

Dans le cœur gauche le sang passe d’abord de l’oreillette gauche  ventricule gauche via la valve atrio-ventriculaire. Lorsque le ventricule se contracte le sang va être propulser dans l’aorte pour apporter le sang à l’ensemble des organes périphériques  une valve empêche ici le sang de revenir en arrière = la valve aortique.

Dans le cœur doit le sang passe d’abord dans oreillette droite via les veines caves (la veine cave supérieure et la veine cave inférieure) puis va ensuite rejoindre le ventricule via la valve tricuspide  quand l’oreillette se contracte le sang est éjecté dans l’artère pulmonaire  il va ensuite être réoxygéné ; le gaz carbonique épuré pour que ce sang regagne le cœur gauche via les 4 veines pulmonaires.

Cœur : le cycle cardiaque :[pic 7]

Le cœur a une activité spontanée et périodique faite de phase de contraction et phases de relaxation (repos). La phase de contraction permet l’éjection du sang elle est qualifiée de systole.

La phase de relaxation permet le remplissage des cavités elle est qualifiée de diastole.

Systole ventriculaire = contraction de la ventricule. Systole auriculaire = contraction de l’oreillette. On peut donc observer que la phase de systole est plus courte que la phase de diastole.

[pic 8]

Lors d’une variation de la fréquence cardiaque, par exemple à l’effort, c’est surtout la phase de diastole qui se raccourcie.

Application : les bruits du cœur[pic 9][pic 10]

Une manière d’étudier ce cycle = ausculter le cœur.

Pour savoir quel est le premier bruit  prendre le pouls tout en auscultant cœur.

Les bruits du cœur sont de deux types :

  • Le premier bruit correspond à la fermeture de la valve atrio-ventriculaire et qui correspond à la systole ventriculaire
  • Le deuxième bruit correspond à la fermeture des valves aortiques et pulmonaires  fin de la systole ventriculaire.
  • Entre le premier bruit et le deuxième = systole ventriculaire.
  • Entre le deuxième bruit et le premier = diastole ventriculaire.

Les différents foyers d’auscultation sont (voir schéma) :

  1. Le foyer aortique
  2. Le foyer pulmonaire
  3. Le foyer tricuspide
  4. Le foyer mitral

Il faut aussi veiller à ausculter les vaisseaux du cou ou au niveau axillaire (ex : souffle).

Le système de conduction cardiaque :[pic 11]

Le cœur se contracte de manière spontanée et autonome. 1 % des cellules cardiaques sont des cellules électriques qui vont produire les potentiels d’action de manière rythmique et qui vont permettre de propager les potentiel d’action. Cette activité électrique va permettre une contraction coordonnée du cœur. D’abord une contraction des oreillettes puis une contraction des ventricules.

...

Télécharger au format  txt (18.1 Kb)   pdf (1.1 Mb)   docx (1 Mb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com