LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Tp Dosage De Deux Sucres

Documents Gratuits : Tp Dosage De Deux Sucres. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  30 Avril 2015  •  368 Mots (2 Pages)  •  1 476 Vues

Page 1 sur 2

BUT:

Le but du TP est de réaliser deux dosages de mélanges de deux sucres le xylose et le fructose. Ces dosages seront réalisés selon deux techniques différentes L’une repose sur la méthode chimique et l’autre sur la méthode physique

Le dosage volumétrique permet de calculer la concentration en aldoses (le xylose),puis de déterminer avec ce résultat la concentration en cétose (le fructose).

A partir de la valeur de la rotation observée en degré, le dosage polarimétrique permet de déterminer les concentrations respectives des deux sucres; cela consiste donc en l'observation de la déviation de la lumière à partir de la solution du sucre.

1. Dosage volumétrique

Dans notre solution, on trouve deux sucres le cétose (fructose) et l’aldose (xylose). Ils possèdent des propriétés chimiques différentes

Son principe repose dans un premier temps sur l’oxydation spécifique d’un aldose par le diiode en milieu alcalin. Dans un second, la quantité de diiode consommée permet cette oxydation de l’aldose et sera dosée par le thiosulfate de sodium tandis que la cétose ne va pas réagir.

Cette propriété chimique nous permet de connaître la concentration de chacun de ces sucres par dosage volumétrique

Dosage en retour par le thiosulfate de sodium permet la détermination indirecte de la quantité de matière à doser ; on fait réagir la substance à doser avec une quantité connue et en excès puis on neutralise l’excès de réactif ;on en déduit par soustraction de la quantité.

L’oxydation douce d’un aldose CH2OH (CHOH)n CHOH CH2OH par I2 en milieu alcalin donne un acide aldonique

Protocole

• On prélève 0,9 mL de la solution de xylose / fructose de concentration 10g/L avec 25 mL de diiode de concentration 1/40 mol/L.

• A l’étape suivante, on ajoute de 2 mL NaOH soude , ce qui a pour effet de dismuter le diiode.

• On obtient alors des ions spectateur IO- qui vont mieux réagir que le diiode avec le xylose. Le xylose est alors oxydé.

• On acidifie ensuite le milieu avec du H2SO4 (3 mol/L) ce qui va régénérer le diiode qui n’a pas réagi et ainsi éviter des transformations à l’oxydation du xylose

...

Télécharger au format  txt (2.2 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com