LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

TRAVAIL SUR L'APPROCHE CADRE: Cultures de sang

Étude de cas : TRAVAIL SUR L'APPROCHE CADRE: Cultures de sang. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Juin 2014  •  Étude de cas  •  1 712 Mots (7 Pages)  •  491 Vues

Page 1 sur 7

TRAVAIL SUR LA DEMARCHE D’ENCADREMENT :

LES HEMOCULTURES

LUCIUS Sylvia

IFSI La Tronche

CHU

Septembre 2006

Promotion 2004 - 2007

SOMMAIRE

Sommaire ………………………………………………………... 1

Introduction ……………………………………………………… 2

Recueil et analyse des données ………………………………….. 2

Objectifs de l’encadrement ………………………………………. 3

Mise en œuvre de l’action d’encadrement ………………………. 3

Evaluation de l’atteinte des objectifs d’encadrement ……………. 4

Analyse de l’expérience d’encadrement …………………………. 5

Annexes …………………………………………………………..

Introduction

Dans le cadre du module soins infirmiers, lors de ma 3ème année de formation, nous devions encadrer un étudiant infirmier lors de la réalisation d’un soin en stage, sous la responsabilité d’une infirmière. J’ai effectué cette démarche d’encadrement lors de mon 3ème stage, dans une clinique, dans un service de médecine en pneumologie. Ce service comprenait 14 lits et accueillait des patients hospitalisés pour décompensation respiratoire liée à une broncho-pneumopathie chronique obstructive post-tabagique, des patients atteints de cancer du poumon en phase terminale, des personnes trachéotomisées avec pour objectif de les sevrer de la ventilation et de les éduquer, ainsi que la famille, aux soins liés à la trachéotomie pour un maximum d’autonomie en vue d’un retour à domicile, des patients dans un contexte d’asthme aigu, pour l’adaptation et l’éducation des personnes sous ventilation non invasive, ou encore des antibiothérapies pour des patients ayant des bactéries multi résistantes dans les crachats…

Recueil et analyse de données

Hélène, une stagiaire infirmière de 1ère année était en stage en même temps que moi. Il s’agissait de son dernier stage de 1ère année. Concernant le déroulement de celui-ci, elle est restée avec les aides soignantes la première semaine et ensuite elle tournait avec les infirmières. Elle s’est rapidement intégrée au sein de l’équipe soignante et s’est bien adaptée au fonctionnement du service. Lors de ses précédents stages, elle avait effectué bon nombre de soins de nursing et avait eu l’occasion de réaliser certains soins techniques tels que des glycémies capillaires, des injections en sous cutanée, quelques pansements, et plusieurs prélèvements veineux sanguins. Elle était très demandeuse d’apprendre et espérait pouvoir profiter pleinement de ce stage pour le faire.

Dans notre service, il y avait régulièrement des hémocultures prescrites, or elle n’avait pas encore eu l’occasion de voir ce soin. De ce fait, elle avait noté dans ses objectifs de stage qu’elle aimerait observer ce soin, et ensuite pouvoir le réaliser. Elle avait cependant eu les cours théoriques concernant les hémocultures lors du module infectieux.

J’ai donc parlé à l’équipe infirmière du travail d’encadrement que je devais réaliser, en précisant que j’avais choisis comme soin : les hémocultures. Ce projet a été accueillit avec enthousiasme de leur part ; et mon infirmière référente était d’accord pour superviser la démarche d’encadrement.

J’ai alors expliqué à Hélène que je m’occuperais de son encadrement concernant les hémocultures. J’ai pensé qu’il serait utile qu’elle connaisse l’objectif d’un prélèvement d’hémocultures, ses indications, les facteurs de contamination des hémocultures, comment les prévenir et quelles sont les précautions à prendre lors de cet examen pour permettre la fiabilité des résultats. Je lui ai conseillé de revoir ses cours et également de prendre connaissance du protocole du service traitant de ce soin pour faciliter le passage à la partie pratique.

Par ailleurs, ce ne serait pas la première fois qu’elle effectuerait un geste invasif car elle avait déjà acquis la méthode des prélèvements veineux sanguins. Ce serait un point facilitant dans son apprentissage des hémocultures.

Objectifs d’encadrement

Ensemble, nous avons élaboré les objectifs de l’encadrement. La fin de sa deuxième semaine de stage serait consacrée à la découverte et à l’observation du soin. Puis, elle réaliserait elle-même pour la première fois un prélèvement d’hémocultures et je l’observerais pendant le soin, sous la supervision de mon infirmière référente. Evaluer le premier prélèvement.Ensuite, je resterais présente les fois suivantes tant que cela sera nécessaire, jusqu’à ce que j’estime qu’elle puisse réaliser seule ce soin, et qu’elle-même se sente apte à le faire.

Je lui ai proposé une grille d’évaluation que l’on pourrait suivre. Celle-ci comprenait les différentes étapes du soin et les critères à respecter pour effectuer un soin de qualité. Et en face je noterais si Hélène respecte ou non ces critères.

Mise en oeuvre de l’action d’encadrement

Après discussion avec Hélène sur la méthode d’encadrement, nous avons décidé que j’interviendrais au fur et à mesure du soin, chaque fois que je constaterais une erreur.

La première fois que j’ai observé Hélène prélever les hémocultures, voilà ce que j’ai noté dans ma grille d’analyse.

Etapes du soin et critères

...

Télécharger au format  txt (12.3 Kb)   pdf (129.4 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com