LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue

Dissertation : La quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2013  •  Dissertation  •  3 857 Mots (16 Pages)  •  698 Vues

Page 1 sur 16

Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était le plus cher, se complexifient en faisant de l’individualisme la base de notre société. Avec cette pression, il est plus difficile de se connaître réellement. C’est d’ailleurs le problème majeur qu’éprouve Tyler Durden dans le film «Le Fight Club». Tout au long du film, il évolue en se posant des questions philosophiques sur sa personnalité, ses priorités, ses valeurs, etc. Le personnage principale fait fasse à deux personnalités complètement opposées. Tyler, joué par l’acteur Brad Pitt, est l’idéal. Il est libre, il se fou de ce qu’on pense de lui, contrairement à Jack, interprété par Edward Norton, qui est victime de la société, l’apparence, etc. Dans la société actuelle, la quête de notre identité propre est une tâche de plus en plus ardue. Nos caractères, autrefois basés sur ce qui nous était

...

Télécharger au format  txt (24.2 Kb)   pdf (200.1 Kb)   docx (8 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com