LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

DF: dossier de stage, aide et accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne

Mémoires Gratuits : DF: dossier de stage, aide et accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  12 Juillet 2013  •  2 784 Mots (12 Pages)  •  3 359 Vues

Page 1 sur 12

DOSSIER DE STAGE DF2

AIDE ET ACCOMPAGNEMENT

DANS LES ACTES ESSENTIELS

DE LA VIE QUOTIDIENNE

SOMMAIRE

*Introduction..................................................................Page 1

*A) Projet individualisé dans les actes essentiels..................Page 2

Auprès de Monsieur B

- Présentation de la personne

-Ses pathologies

-Situation

-Ses capacités 

-Ses difficultés et leurs conséquences

-Ses besoins 

-Les objectifs de l'équipe

*Actions et moyens mis en œuvre......................................Page 3

B) Autre accompagnement:

-Situation d'urgence.........................................................page 6

*Conclusion....................................................................Page 6

INTRODUCTION

Mon stage s'est déroulé à l'EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) Saint-Jacques. C'est un établissement public et médico-social situé à Cadours.

Ouvert en 2006, l'EHPAD compte 60 lits et 3 unités de vie: Lilas, Mimosas et Bleuets.

L'âge des résidents est en moyenne de 83 ans, dont la plus jeune a 66 ans et la plus âgée107 ans.

L'unité Lilas comporte 10 lits, cette unité est sécurisée car les résidents sont atteints pour la plupart de la maladie d'Alzheimer ou pathologies de types apparentées.

L'unité Mimosas est composée de 25 lits, elle n'est pas sécurisée et est donc ouverte.

Enfin,l'unité Bleuets où j'ai effectué mon stage de six semaines, dispose de 25 lits, c'est également un service ouvert.

Cette unité dispose d'une équipe soignante vingt-quatre heures sur vingt-quatre comme les autres unités chargées d'assurer les soins nécessaires à chaque résident en fonction de leur situation personnelle .

J'ai travaillé une semaine sur deux le matin, ma référente était une aide-soignante. Nous nous occupions le matin des levers, toilettes, habillages et pour certains résidents l'aide à la prise des repas. L'après-midi, nous répondions aux attentes : mises au toilettes, changement de protections, transferts, manutentions, dîners et couchers.

Nous avons aussi assuré les transmissions lors des changements d'équipe.

Dans les secteurs Mimosas et Bleuets, les résidents sont atteints de pathologies de type : maladie de Parkinson, pneumopathie, certains souffrent d'insuffisances rénales, ou de séquelles d'accidents vasculaires cérébraux (AVC), ou de neuropathies.

Au cours de cette expérience professionnelle et avec l'accord de l'équipe soignante, j'ai décidé de m'occuper plus particulièrement de Mr B. afin de pouvoir mettre en évidence, malgré ses difficultés à communiquer verbalement, la relation que j'ai pu établir avec ce résident au cours de sa prise en charge, au regard du référentiel de compétences du DC2.

A) PROJET INDIVIDUALISE DANS LES ACTES ESSENTIELS

Présentation de la personne :

Mr B est âgé de 96 ans. C'est un ancien fonctionnaire de l'état. Il est veuf. Il a trois enfants, deux garçons vivant à l'étranger et venant le voir une fois par an et une fille qui lui rend visite une fois par mois.

Ses pathologies :

Il a fait un AVC (accident vasculaire cérébral) en 2003.

Il souffre de cardiopathie, d'hypertension artérielle, d'un diabète de type 2, des troubles du comportement, des troubles cognitifs sévères (langage, jugement, compréhension, raisonnement...), des troubles de la déglutition et d'une continence urinaire et fécale.

Situation :

Mr B vivait à son domicile, mais ayant perdu beaucoup de son autonomie il a été orienté en EHPAD le 3 mai 2010.

Monsieur B est placé dans l'unité Bleuets et est en GIR 2. Il ne bénéficie pas de l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) et doit payer les frais de l'EHPAD avec sa pension de retraite.

Les habitudes de Monsieur B, sont de se lever tôt à 7 heures, de faire une sieste et de se coucher à 19 heures. Il est important de respecter ces heures pour ne pas bouleverser ses repères.

Ses capacités :

Monsieur B en le stimulant et en l'aidant mange avec une cuillère à soupe son repas et une cuillère à café pour son dessert et son eau gélifiée.

Monsieur B communique avec les gestes et son regard.

Ses difficultés et leurs conséquences :

Mr B souffre de diabète type 2. Si Monsieur B a une coupure, plaie et griffures, il risque d'avoir une infection dû au processus lent de cicatrisation ou non, causé par le diabète. Il doit aussi suivre un régime alimentaire adapté.

Monsieur B ne peut plus se déplacer seul. Il est en fauteuil roulant. Il ne peut pas se tenir debout, il est donc nécessaire d'utiliser un lève-personne. Il ne faut pas faire de mouvement brusque, il faut lui parler calmement et posément car il ne faut pas qu'il s'agace à cause de son hypertension artérielle.

Monsieur B développe des troubles respiratoires

...

Télécharger au format  txt (17.4 Kb)   pdf (178 Kb)   docx (16.8 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com