LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Situation: la toilette intime

Dissertations Gratuits : Analyse De Situation: la toilette intime. Recherche parmi 232 000+ dissertations

Par   •  19 Juin 2012  •  2 473 Mots (10 Pages)  •  1 371 Vues

Page 1 sur 10

Situation d’Hygiène

J’ai pris comme situation d’hygiène, un cas d’une résidante en isolement septique en établissement d’ hébergement pour personnes âgées dépendantes ( EHPAD) dut à un germe : le Clostridium Difficile. Cette résidante n’a en aucun droit de sortir de sa chambre, afin d’éviter toute propagation du germe. J’ai choisi d'analyser la toilette intime et du haut du corps de cette une femme Mme P. lors de sa toilette corporelle. C'est un soin très important pour la personne âgée. En effet, avec l'âge, la possibilité de se laver seul devient très difficile , surtout ici elle est affaiblie par le germe .Une fois la toilette intime réalisée, la personne se sent mieux d'une part physiquement, puisqu'elle est propre dans une protection propre et d'autre part moralement puisqu'elle a une bonne estime d'elle-même; elle se sentira beaucoup plus à l'aise!

Ce soin est pratiqué par les aides-soignantes car ce sont elles qui se chargent de faire ou d'aider à la toilette des résidents.

J’ai choisi cette situation, car le fait que l’on ai a faire à un isolement m’a interpellé. Car nous devons être encore plus attentif au règles d’hygiène à suivre afin d’éviter de contaminer les autres résidants mais aussi à se protéger nous même de ce germe.

Dans une première partie je vais vous décrire la situation que j’ai vécue et observée puis dans une seconde partir j’expliquerais les différentes donnée ayant un rapport avec les règles d’hygiène à respecter lors d’une situation d’isolement

Il est 10h30, le 25 novembre 2011 dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes..

Madame P, l'une de des résidantes, âgée de 79 ans, est dans l'incapacité d'effectuer ses auto-soins, dû à sa fatigue, comme la toilette, ou la douche. La fatigue de cette dame est causé pas un germe, le Clostridium Difficile, suite à la prise de traitement antibiotique, elle a développé une diarrhée. Son traitement antibiotique lui a détruit la flore digestive. La présence de ce germe engendre de nombreuses précautions a prendre, comme mettre la chambre de la résidante en « isolement » afin d’éviter toute contamination dans l’EHPAD. Cela entraîne de nombreuses précautions dites « standard » et complémentaire, dans le but d'assurer notre sécurité et celle du patient. La résidante n’a pas le droit de sortir de sa chambre, ni d’accueillir la famille dans sa chambre s’il ne respecte pas un certain protocole d’isolement.

Ce matin, je suis avec une aide soignante, travaillant ici depuis 20 ans mais diplômée depuis 10 ans. Elle est vêtu d’une blouse blanche à manches courtes, avec des poches ( où se trouvent à l’intérieur solution hydro alcoolique, trousse avec coupe ongles, compresse non stériles, thermomètre,..) et d’un pantalon blanc avec un ourlets sur l’extérieur. Elles est chaussé de sabot blanc. Ces cheveux sont court , porte son alliances et une montre ( sur son poignet).

Arrivant devant la porte avec une aide soignante afin de réaliser la toilette intime de madame P. On réalise un nettoyage antiseptique des mains, puis on enfile des gants à usage unique pour par la suite pénétrer dans la chambre de la résidante.

On toc, et nous rentrons dans la chambre. Premier contact avec la résidante, qui nous demande quand est ce qu’elle pourra sortir de sa chambre afin de voir les autres résidants, elle étant habituellement très souriante ne l’est plus. Ensuite nous nous rendons dans la salle de bain afin de mettre des sur-blouses, celles ci se trouvant sur des ceintres et misent à l’envers. ( car elles furent déjà utilisé par l’infirmière avant notre passage). L’AS prépare le nécessaire pour la toilette, deux gants, deux serviettes, le savon.

L’aide soignante aide Mme P. a se déshabiller, pendant ce temps je vais chercher dans l’armoire des vêtements propres, pour pouvoir mettre après la toilette.

L’aide soignante jette dans la boîte jaune à « DASRI » la protection hygiénique que porte la résidante la nuit. Aujourd’hui c’est une grande toilette c'est-à-dire les parties intimes et le haut du corps. L’aide soignante demande à la résidante de se rendre dans la salle de bain devant le lavabo, puis commence à mouiller le gants de toilette et met du savon afin de laver a partir des organes génitaux jusqu'à la région anale. Lors de la toilette quelques excrément tombent sur le sol. Ma collègue continue sa toilette comme si de rien n’était , essuie la résidante avec la serviette réservé aux parties intimes. Puis elle rince de gants de toilette afin de rincer les partie intime de Mme P. Puis ensuite prend du papier essuie main se trouvant dans la salle de bain pour essuyer le sol.

Pour la suite de la toilette c’est moi qui prend le relais, je prend un autre gant de toilette et une autre serviette. Je réalise la toilette du visage avec le nouveau gant et avec des gants à usage unique, car la résidante peut me contaminé de façon salivaire. Je mouille le gant, je met du savon puis je lave de façon suivant le haut du corps, les bras, le dos, le torse, les aisselles et les mains. Et je rince. Je tapote Mme P. avec la serviette réservé pour le haut du corps afin de l’aider à se sécher, étant assez affaiblie par ce germe, elle nécessite de plus d’aide. On l’aide a se rhabiller avec des vêtements propres, nous les soignant nous gardons nos gants à usage unique.

Puis nous trions son linge salle afin de l’envoyer à la laverie, on sépare les serviettes de toilettes et les vêtements qui craignent pas la chaleur de ce que l’on doit laver à base température. Puis nous les insérons dans des sacs hydrosoluble. La résidente est reparti dans sa chambre sur son fauteuil. L’AS met les sacs hydrosoluble dans un grand sac poubelles. Nous enlevons les gants à usage unique et les jetons dans les boites jaunes à DASRI se trouvant dans la salle de bain et nous enlevons les sur blouse et les remettons sur le cintre à l’envers.

On fait couler l’eau, nous mettons du savon se trouvons dans un distributaire automatique accroché sur le mur de la salle de bain dans nos mains, nous effectuons un lavage des mains, puis nous rinçons, et nous essuyer avec de l’essuie mains aussi se trouvant sur le mur de la salle de bain, puis nous reprenons un morceau d’essuie main afin de fermer le robinet. On jette l’essuie main usager dans la boîte jaune. Puis nous sortons de la chambre , l’AS va jeter le sac poubelle contenant

...

Télécharger au format  txt (14.9 Kb)   pdf (144 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com