LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Forme arabe de l'invocation fivine générique de la Bible

TD : Forme arabe de l'invocation fivine générique de la Bible. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Janvier 2012  •  TD  •  321 Mots (2 Pages)  •  639 Vues

Page 1 sur 2

Il s'agit de la forme arabe de l'invocation divine générique de la Bible : « Élie », « Eli » 2, ou « Elôï »3 « Mon Dieu » en hébreu (pas le nom du prophète Élie) ; Eloah4, signifie « Dieu » en hébreu ; les mots hébreux « Élohim » (pluriel de majesté d'Eloah) ou Adonaï (Seigneur) sont utilisés pour ne pas prononcer « Yahvé » dans l'Ancien Testament.

Il y a eu une vingtaine d'avis différents parmi les grammairiens arabes anciens sur l'étymologie du mot Allāh, comme le rapporte Ibn Manzhûr (xiiie siècle) dans le dictionnaire de référence Lisān ul-ʿArab. Il privilégie l'opinion selon laquelle le mot est composé de Al et Ilāh, et que la hamza a été supprimée à cause de la fréquence d'usage du mot. Cette opinion est aussi attribuée au célèbre grammairien Sībawayh (viiie siècle). En revanche, Al-Fayrūz Abādī (xive siècle), dans Al-Qāmûs Al-Muh'īt, autre dictionnaire de référence, soutient l'hypothèse que c'est un mot non dérivé. Un des arguments exposés est que lorsqu'on lui ajoute le mot yā d'interpellation, on dit yā Allāh, tandis que pour tous les mots portant un article, l'article est supprimé après le yā.

D'autres étymologies font l'objet de discussions. L'étymologie que rapporte Dalil Boubakeur5 est la contraction de Al-Ilāh, (« le Dieu ») en arabe. Le mot se compose de l'article ال al, qui marque la détermination comme notre article « le », et de إِلَاه ilāh, qui signifie « (un) dieu ». Al suivi de ilāh donnerait Allāh par apocope du deuxième terme, qui porterait donc une hamza instable. Le mot aurait ensuite été univerbé. De sorte, Allah se traduirait littéralement par « le Dieu » — usage qui rappelle celui du mot « Dieu » écrit avec une lettre capitale en français.

Les exégèses détaillées (telles que celle d'At-Tabarī, d'Ibn Kathīr ou d'Al-Qurtubiy) discutent les différents avis sur l'étymologie du mot Allāh, au début de l'exégèse de la première sourate.

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (72.2 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com