LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La citoyenneté

Commentaire de texte : La citoyenneté. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  22 Septembre 2019  •  Commentaire de texte  •  3 971 Mots (16 Pages)  •  131 Vues

Page 1 sur 16

La citoyenneté  (def) républicaine cours ses citoyenneté

Dans l’actualité on parle beaucoup du développement des écoles coraniques en France. Sur l’emploi du temps affiché en classe, huit heures et demi d’arabe, de Coran et d’éducation islamique par semaine, le matin et l’après-midi. Le Français ne semble pas la priorité de ces écoles. Pourtant le Français est la base de l’union nationale. Elle rassemble les citoyens autour d’une même langue. La citoyenneté née sous la Grèce antique, les citoyens sont les individus qui ont le droit de participer à la vie politique. La cité grecque est une unité politique et territoriale composé de citoyens. Socrate dit « Je ne suis ni Athénien, ni Grec, mais un citoyen du monde. »  A l’époque antique du Ve siècle avant JC, l’histoire du monde se situe en mer méditerranée car ailleurs ce sont les barbares et aucun récit ne décrit leurs histoires. En Grèce, il existe une multitude de petites cités belliqueuses les unes contre les autres. Socrate est un philosophe athénien de la cité qui se considère citoyen monde. Il est donc très progressiste. Il évoque une citoyenneté universelle. ( le fait d’etre homme ). Dans l’introduction de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, « afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. » On commence à parler de citoyens pour parler des Français. art 6 de la DDHC « La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.» L’égalité entre les Français théoriquement s’instaure. Les titres de noblesse sont supprimés et tout le monde est citoyen. Un citoyen d’après Larousse                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              est une personne jouissant, dans l'État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote (par opposition aux étrangers). Un citoyen est donc une personne qui détient des droits civiques. La notion de citoyen dans le Larousse est très liée à la notion d’Etat. Ces droits civiques apparaissent en 1789,  ce sont désignent les droits et libertés fondamentales accordés à tous les citoyens par la loi. Cependant le Larousse ne parle pas des devoirs qu’a le citoyen. La république est une forme de gouvernement ayant une constitution et des élus qui représentent le Peuple. Nous palerons en particulier de la France. L’exposer doit nous permettre d’expliquer clairement la notion de citoyenneté et de voir que la citoyenneté est révolution qui s’est réalisé par étapes et même un progrès qui aujourd’hui nous semble anodin. Quelle place tient encore la notion de citoyenneté dans l'esprit des citoyens français ? En France, la citoyenneté s'appuie sur plusieurs critères (I) mais elle comporte également des droits et des devoirs (II). Actuellement, le concept pratique est remis en cause sur deux aspects et cherche désespérément une échappatoire (III)

    I-La citoyenneté, des droits et des devoirs politiques

  1. La citoyenneté, un droit national

Les critères de la citoyenneté sont différents d’un pays à l’autre. En nouvelle Calédonie, les citoyens sont citoyens néocalédien, français, européen. Pour être citoyens, les modalités sont le droit du sang, ou si l’un des deux parents est nationalité francaise, l’enfant est francais  ou le droit du sol, les parents sont étrangers mais  l’un des  deux parents est né en France, l’enfant est francais. La naturalisation en France est possible au bout de 5 ans si la personne maitrise la langue francaise et de ne pas avoir commis de délits. La naturalisation d’une personne voulant devenir citoyen marocain est difficile de nombreux documents sont à fournir :

...

Télécharger au format  txt (12.8 Kb)   pdf (62.8 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com