LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport de stage en école

Rapport de stage : Rapport de stage en école. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Juin 2019  •  Rapport de stage  •  3 032 Mots (13 Pages)  •  68 Vues

Page 1 sur 13

Stage en Entreprise - 4

Crèche BAMBINOU - Bayonne (64100)[pic 2]

Louise ROMERO - du 13 au 17 avril 2015[pic 3][pic 4][pic 5]


INTRODUCTION

   Le présent rapport de stage a pour but de présenter le quatrième stage que j’ai pu effectuer au sein de la Crèche Bambinou à Bayonne.

    J’avais présenté la structure et toutes les informations utiles la concernant dans le premier rapport de stage, puis décrit les tâches effectuées lors d’une « journée type » dans le second et enfin j’avais développé la question du rapport affectif enfant/ professionnel dans le troisième (ma quatrième semaine de stage s’est déroulée sans événement particulier vis-à-vis duquel se justifierait un ajout à la première description, je n’y reviendrai donc pas pour éviter toute redondance).

J’avais ainsi prolongé l’analyse approfondie de mes impressions dans la perspective d’une détermination solide d’un projet d’orientation et aujourd’hui, je peux confirmer que ces opportunités de stage ont raffermi ma vocation. J’ai conscience des efforts scolaires qui me seront nécessaires pour aboutir à cette branche professionnelle, ainsi que de la forte demande qu’elle suscite dans les établissements qui y forment. Il s’agit d’une crainte réelle pour moi mais je suis prête à beaucoup de travail et d’investissement pour y parvenir.

        Ce quatrième stage a été cependant plus sollicitant et actif à mes yeux. En effet, les auxiliaires de puériculture me connaissaient et m’avaient montré patiemment tous les gestes à accomplir ou les précautions à prendre. Me faisant confiance, elles m’ont donné la responsabilité d’un geste particulier, à savoir le change d’un enfant d’un an et demi, à deux reprises dans la même journée (deux enfants différents).

Plus précisément, au retour de la sieste, et alors qu’elle n’était pas débordées, Marie-Do, une auxiliaire de puériculture, a eu la gentillesse de me proposer de « prendre la main » et d’essayer d’effectuer un change sous sa surveillance.

Au réveil de la sieste, entre 14h et 15h30 (ce grand delta étant lié à l’appréciation  professionnelle de l’état de fatigue des enfants qui peuvent alors dormir plus ou moins longtemps), tous les enfants sont changés. Ils sont pris un à un dans la salle de change (deux auxiliaires s’occupent donc de deux enfants simultanément) et, dans l’attente de leur tour, sont laissés en salle de jeux avec un grand vitrage qui permet aux auxiliaires de les surveiller alors qu’elles sont en salle de change. Pour ma part, je me suis donc occupée de Gabriel, un garçonnet d’un an et demi. Je n’ai eu aucune appréhension car je savais exactement ce que je devais faire, car les explications m’ont été répétées sur le moment même. J’ai d’ailleurs été très heureuse de pouvoir ainsi plus concrètement m’occuper d’un enfant. Lui-même était en confiance avec moi et tout s’est très bien déroulé. J’ai en le vé sa couche sans dégoût aucun puis je l’ai nettoyé avec des lingettes en coton que l’on imprègne d’eau tiède (dans le cas de couches sales, un nettoyage avec une solution hypoallergénique est effectué). Au sein de la crèche Bambinou, je n’ai jamais vu que soit utilisé du talc ou une crème, pour éviter des allergies, sauf en cas de prescription des parents (auxquelles les professionnelles se conforment scrupuleusement). Enfin, on replace une couche propre. (le maniement et la mise en place ne m’ont posé aucune difficulté) pour rhabiller l’enfant. Le tout dure une dizaine de minutes avec un échange verbal avec l’enfant pour l’apaiser et l’interroger sur la qualité de son sommeil.  Cela m’a beaucoup plu et j’ai pu, le même jour, m’occuper d’Olivia, une petite fille du même âge  dans des conditions similaires à celles que je viens de décrire.

Ce stage s’est donc déroulé dans les meilleures conditions et je trouve ici une nouvelle occasion pour remercier très vivement les membres de la Crèche Bambinou de m’avoir accueillie parmi eux. J’ai beaucoup appris sur cette branche d’activité ainsi que sur ses exigences.

Je dois cependant avoir l’honnêteté au terme de cette année scolaire avoir tout de même un regret que j’avais évoqué dans mon dernier rapport où je m’interrogeais sur la question de mon possible enthousiasme ou non à l’idée de prendre soin de personnes âgées.

        A cette interrogation, j’avoue que j’avais sans doute trop rapidement répondu par la négative, non pas parce que j’étais opposée à cette idée mais parce que les trois stages auprès des enfants s’étaient si bien déroulés que je souhaitais encore approfondir ce que j’avais à mes yeux à peine eu le temps de découvrir.

Or, si je ne regrette pas ce quatrième stage dans l’absolu, je ne peux m’empêcher de regretter d’avoir manqué la chance de découvrir un autre aspect des métiers du « soin à la personne ». Cela aurait sans doute enrichi encore mon approche du monde professionnel et préparé à ma future orientation.

Ce stage n’en reste pas moins pour moi très marquant. En effet, j’ai pu directement effectué un acte de puériculture, certes limité,, et surveillé, sur deux enfants. C’est très motivant et valorisant pour une jeune fille de mon âge. Mais ces actes ont eu un effet révélateur paradoxal puisqu’ils m’ont fait comprendre que, dès le départ, j’avais un rôle, peut être modeste mais pour autant pas inexistant, dans le fonctionnement de la Crèche et au service de l’épanouissement des enfants.

Je fais référence ici aux contacts privilégiés qui étaient les nôtres, notamment par le biais des jeux, vecteurs de communication et de développement essentiels pour les enfants en bas âge.

Je souhaiterais donc développer ci après ce thème et les observations que j’ai pu faire à cet égard.

    

LE JEU

COMME MOYEN DE COMMUNICATION

ET DE DEVELOPPEMENT POUR L’ENFANT

        Ces stages m’ont amenée à comprendre que l’enfant était une personne, à respecter dans son individualités, à protéger et à prendre en charge dans ses spécificités.

Son passage en crèche est crucial pour son développement car c’est à l’âge où il s’y trouve qu’il améliore très rapidement ses fonctions cognitives.

        Les fonctions cognitives sont orchestrées par le cerveau, elles correspondent aux processus psychiques liés à l'esprit. La coordination des mouvements, le langage, la mémoire, le raisonnement, l'organisation et les fonctions de perception en font partie.

...

Télécharger au format  txt (18.5 Kb)   pdf (175.2 Kb)   docx (1.2 Mb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com