LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport de stage dans la region laayoune sakia alha,ra

Rapport de stage : Rapport de stage dans la region laayoune sakia alha,ra. Recherche parmi 224 000+ dissertations

Par   •  9 Septembre 2019  •  Rapport de stage  •  1 934 Mots (8 Pages)  •  12 Vues

Page 1 sur 8

[pic 1]

[pic 2]

Rapport de stage

Lieu de stage:

Région de  Laâyoune  Sakai El hamra

[pic 3]

Réalisé par : Lehdiya Talbi                                        Encadré par : Ali rajaa

TECHNIQUES DE MANAGEMENT

2018

Sommaire :……………………………………………………….

01

Dédicace:……………………………………………………….

02

Remerciement:……………………………………………………….

03

Première partie :

I-Présentation de la région : ………………………………

II-Présentation du conseil régional. ……………………..

III-Organigramme de l’administration du conseil régional ..

04

06

10

Deuxième partie : projets  de la région

12

Conclusion  :……………………………………………………….

14

Annexes :……………………………………………………….

15

Dédicace

Je dédie ce rapport de stage  à :

  •  Ma chère famille,
  • Toutes  mes amies,
  • Tous les élus et cadres de la région,
  • Tous les étudiants de ma branche  : T.M,
  • Et Egalement  à mon  formateur.

[pic 4]

REMERCIEMENT

Je présente mes remerciements:

A ma famille pour son soutien et son Encouragement,

A  mes amis qui ont été toujours à coté de moi

 pour résoudre les

Problèmes liés au suivie de mes études.

A tout le personnel administratif de l’EST à Laayoune

et surtout mes formateurs :

Je remercie également toutes les personnes qui m’ont aidée à accomplir mon stage dans de bonnes conditions, notamment Monsieur El Mehdi EL MARZOUKI

(cadre du D.A.P.C.)

Aussi, j’exprime ma gratitude a tout les élus de la Région Laâyoune- -Sakia El hamra ainsi que le staff administratif  pour leur collaboration et leur soutient.

Première partie :

[pic 5]

La région occupe une position centrale parmi les trois régions sahariennes du Sud. Elle concentre l’essentiel des infrastructures, des administrations, et des services. Les atouts naturels ainsi que le capital humain dont elle dispose sont très prometteurs, néanmoins, une gestion rigoureuse et rationnelle de ces ressources tenant compte bien entendu de la réalité du terrain et des spécificités socio-économiques et culturelles de la région est nécessaire pour un développement socio-économique intégré et optimal.

Cadre administratif

La région de Laâyoune-Sakia el Hamra s’étend sur une superficie de 140.018 Km², soit 19,7% du territoire national.

La région regroupe sur le plan administratif quatre provinces:

  1. Boujdour,
  2. Es-Smara,
  3. Laâyoune
  4. Tarfaya,

et 20 communes dont 5 urbaines, et 15 rurales.

Population

Selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) de 2014, la région compte 367.758 habitants, dont 93% sont urbains, taux nettement supérieur au taux national (60,36%) ; la densité est de 2,6 habitants au km2, très inférieure par rapport à la moyenne nationale (47,6 hab/km2).

Le chef-lieu de la région est la province de Laâyoune.

Les secteurs les plus importants de l’économie régionale:

  1. Les mines

Les phosphates, le sel et le sable constituent l’essentiel des richesses minières régionales exploitées. La totalité de la production régionale en phosphate, estimée au titre de l’année2011 à 2 913 milliers de tonnes soit 26% de la production nationale (contre 10% en2001), est extraite du gisement de Boukraâ.

  1. La pêche maritime

Le développement de ce secteur s’appuie sur deux assises : d’abord les ressources halieutiques abondantes que recèlent les côtes atlantiques sahariennes, puis l’infrastructure en place, en l’occurrence : les ports de Laâyoune, Boujdour et Tarfaya.

En terme de production, la grande partie provient du port de Laâyoune avec 98% de la capture régionale et 30% de la capture nationale. Les ports de Tarfaya et de Boujdour ne représentent que 0,5% et 1% respectivement de la production halieutique régionale. En terme de valeur, ce secteur a généré 708 Milliards de dirhams en 2012.

  1. L’agriculture

La superficie agricole utile (SAU) est estimée à 19.053 ha, dont 102 ha constituent les périmètres irrigués de la région (Foum El Oued, Jaifia).

Les cultures sont axées principalement sur la production fourragère (luzerne) et quelques cultures maraîchères.

Les dromadaires viennent à la tête des espèces vivant dans le Sahara. Mais ce mode de vie a bien changé.

  1. Energie éolienne

Parc éolien de Tarfaya : Avec 131 éoliennes et une capacité de301 MW en tout, il est le plus grand parc éolien de l'Afrique. Le parc est entré en service en décembre 2014, après deux ans de travaux et 5 milliards de dirhams d'investissement.

Ce parc fournira 15% des 2 GW que s'est fixé le Maroc dans le volet éolien de son grand plan renouvelable, qui vise à produire 42% de son courant à partir d'énergies vertes à l'horizon 2020.

...

Télécharger au format  txt (14.8 Kb)   pdf (800.8 Kb)   docx (946.3 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com