LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport de stage M1 psychologie

Rapport de stage : Rapport de stage M1 psychologie. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  2 Novembre 2017  •  Rapport de stage  •  7 819 Mots (32 Pages)  •  1 005 Vues

Page 1 sur 32

[pic 1]

NOM : PERRIN PELLETIER

PRENOM : BLANDINE

MASTER 1 PSYCHOLOGIE

UE8 – STAGE

Rapport de stage

Parcours :

Neuropsychologie clinique

Psycho-gérontologie et santé publique

Psychologie clinique de la santé

Psychologie clinique et psychopathologie intégrative  

Psychologie du développement et de l’éducation

Cognition et Cerveau  

Psychologie du travail, de l’orientation et des organisations   Recherche et ingénierie psychosociales  

Groupe de : Mme ROUYER

Année 2016-2017

Remerciements :

C’est toujours délicat d’accueillir une stagiaire dans une institution, cela demande de la disponibilité, de la patience ... C’est pourquoi je tiens à remercier ma tutrice de stage, la psychologue M. L., pour ses conseils avisés, pour avoir pris le temps de me faire part de son expérience, de la problématique de chaque enfant et de son retour sur mon expérience de stage, les forces sur lesquelles je peux m’appuyer ainsi que les voies de progrès.

Je remercie aussi chaleureusement l’équipe de la structure pour leur humour, leur patience, leur bienveillance à mon égard et tout particulièrement P.et L., accompagnatrices de l’équithérapie, qui ont pris le temps de faire des retours d’atelier chaque semaine avec moi et à d’éclairer nombre de mes questionnements.

Je remercie enfin les enfants pour m’avoir acceptée à leurs côtés pendant ces quelques mois, ce petit bout de chemin…


Table des matières

Introduction        4

Partie I – L’institution        5

Une équipe pluridisciplinaire        5

Le temps de l’analyse.        6

L’admission des enfants        6

Les soins proposés        6

Le temps des projets        7

Le travail avec la famille : une alliance thérapeutique parfois difficile …        7

Les partenaires et liaisons avec l’extérieur        8

Le rôle du psychologue dans l’institution        9

La position du psychologue-stagiaire        9

Partie II : les activités pendant le stage        10

L’équithérapie        10

Organisation d’une activité à médiation terre et anticipation de la fin de stage        11

La question de l’orientation de M.        11

Partie III -  Réflexion épistémologique et déontologique        15

La position éthique et théorique du psychologue dans l’institution        15

Ma position en tant que stagiaire dans l’équipe        16

Les soignants face à l’impuissance thérapeutique        18

Les soignants face à des familles « carencées » : réflexion autour de la parentalité        19

Conclusion        20

Bibliographie        21

Annexes        23


Introduction

J’ai effectué mon stage dans un service de psychiatrie infanto-juvénile au sein d'un Hôpital de Jour de la Région Aquitaine, une structure qui accueille des enfants de 6 à 12 ans. J’ai choisi ce terrain de stage car je voulais découvrir les différentes possibilités de bilans et de soins auprès de cette tranche d’âge. En effet, je me suis jusqu’à présent plutôt intéressée aux enfants plus jeunes – j’ai réalisé un CAP Petite Enfance avec des stages en crèches et en maternelle –. J’ai également effectué un stage en troisième année de Licence de psychologie dans un lieu d’accueil parents-enfants ouvert aux enfants de moins de 4 ans, qui m’a beaucoup appris et où je me suis sentie à l’aise avec les enfants. Compte-tenu de cette expérience, je voulais investiguer plus avant les relations que je pourrais établir avec des enfants plus grands (6-12 ans) et accroître mes connaissances de leurs spécificités. Par ailleurs, Les troubles auxquels les soignants étaient confrontés dans cette structure couvraient un large spectre. Je savais également que les actions thérapeutiques mises en place étaient variées allant du thérapeutique jusqu’au psycho-éducatif.

De plus, ce stage de M1 constituait finalement ma première expérience en institution auprès d’une psychologue et je me projetais davantage dans une posture d’observation. C’est donc dans un état d’esprit de découverte que j’ai abordé ce stage. Celui-ci s’est déroulé en trois « périodes » successives de découverte, centration sur les adultes (professionnels), centration sur les enfants, ce que j’expliquerai plus avant dans la partie réflexive de ce rapport.

Après avoir décrit dans une première partie l’institution, l’équipe et ses missions, le public accueilli, je reviendrai sur certaines activités auxquelles j’ai participé au cours de ce stage, pour enfin élargir ma réflexion sur le métier de psychologue, la place du stagiaire dans ces institutions et certains questionnements qui ont émergé à l’aune de mon expérience présente.


Partie I – L’institution

L’hôpital de jour pour enfants fait partie du pôle mère-enfant d’un centre hospitalier public aquitain, lui-même divisé en 3 services : psychiatrie infanto-juvénile, pédiatrie et maternité. Le service de Psychiatrie infanto-juvénile prend en charge les enfants  et les adolescents  jusqu'à 16 ans. Il comprend 6 unités de soins extra hospitalières dans deux villes du département : deux hôpitaux de jour (pour enfants de 3 à 6 ans et 6 à 12 ans), le CATTP pour les jeunes enfants (moins de 3 ans), le CMPEA (Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents), et 2 unités de l’adolescent (composées elles-mêmes de services de consultations, d’hospitalisation complète, et d’un hôpital de jour). L’hôpital de jour où j’ai fait mon stage a été créé en 2002 pour accueillir des enfants atteints de troubles du développement et des apprentissages âgés de 6 à 12 ans. La structure accueille une trentaine d’enfants sur la semaine, soit 10 enfants maximum en même temps.

...

Télécharger au format  txt (52.4 Kb)   pdf (659.4 Kb)   docx (404.1 Kb)  
Voir 31 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com