LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RAPPORT DE STAGE MAISON DE RETRAITE

Rapport de stage : RAPPORT DE STAGE MAISON DE RETRAITE. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  3 Décembre 2018  •  Rapport de stage  •  1 962 Mots (8 Pages)  •  340 Vues

Page 1 sur 8

I - Présentation Personnelle

Je me présente, je m’appelle GIRAULT Elodie, je suis en première en BAC PRO accompagnement soin et service à la personne et suite à la demande dans mon parcours scolaire. J’ai effectué mon stage du 03 au 27 janvier 2017 dans la maison de retraite médicalisée de Marcoussis qui se nomme « Repotel ».

Pour moi, ce stage va être une réelle découverte des personnes âges car j’en aie très peu côtoyée auparavant. Mes deux premier PFMP de seconde, je les aie effectués en crèche et en école maternelle. 3 semaines avant ce stage, j’ai commencé à appréhender un peu car j’allais dans l’inconnu en quelque sorte.

Mes objectifs sont de découvrir le milieu du travail en maison de retraite et de pouvoir observer et si possibilité de passer un peu de temps avec l’infirmière parce que c’est le métier que j’aimerais exercer plus tard.

II- Présentation de la structure

REPOTEL MARCOUSSIS est situé à 30 km de Paris. On y accède facilement par la francilienne et l’accès à la résidence en transports en commun est facilité par le RER B et le bus DM10A, qui dépose le personnel et les visiteurs à 200 mètres de la résidence.

La résidence accueille toutes les personnes âgées à partir de 60 ans, autonomes ou dépendants dans un environnement familial de grand confort. La résidence est construite dans un magnifique parc boisé de 5 hectares à Marcoussis une petite ville de l’Essonne de 7210 habitants.

La résidence propose des chambres individuelles pouvant être décorées et aménagées selon les gouts personnels des résidents. Ces derniers profitent d’un service hôtelier de qualité dans des chambres spacieuses, ainsi que d’une restauration soignée par un chef.

Une équipe médicale pluridisciplinaire compétente et efficace assure la coordination des soins des résidents. Le médecin codonateur, l’infirmier codonateur et des aides-soignantes assurent la surveillance, pour un encadrement total qui offre à tous les résidents un gage de sécurité.

2.1- Fonctionnement général de l’établissement

Le médical et paramédical : Une équipe d’infirmiers et d’aides-soignants, animée par un médecin coordonnateur salarié et une infirmière coordinatrice, prend en charge l’état de santé physique et psychique des résidents. L’équipe assure le relais essentiel entre les familles et les résidents.

L’intervention de professionnels libéraux (médecins généralistes et spécialistes, kinésithérapeutes, laboratoires, orthophonistes t podologues) permettent la prise en charge globale des pathologies des résidents. La surveillance paramédicale est assurée 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

L’administratif : la gestion globale appartient à la directrice (encadrement du personnel, respect des normes d’hygiène et de sécurité, action commerciale) seconde par l’assistance de direction.

Une équipe de deux secrétaires assure le quotidien administratif comme le standard téléphonique, l’accueil, la gestion des rendez-vous coiffures et pédicure et les facturations.

L’animation : la direction est responsable du projet d’animation, secondée par une animatrice. Il faut tenir compte, pour les ateliers proposés, des aptitudes physiques et cognitives de chaque résident. La phycologie, la psychomotricienne, les aides-soignantes et les auxiliaires de vie participent à l’animation et créent des liens avec chaque résident.

2.2 -Description de l’établissement

La résidence dispose de 64 chambres réparties sur deux étages (35 au rez de chausse et 29 à l’étage). L’ensemble de l’établissement est adapté à la circulation des personnes à mobilité réduite, avec des mains courantes le long de chaque couloir le long des murs pour permettre aux résidents de se reposer si besoin.

Dans chaque chambre se trouve le matériel médical nécessaire pour le résident et son confort permanent comme un lit médicalisé, un fauteuil roulant, un déambulateur et autres accessoires selon le besoin du résident et de sa demande. Elles disposent également d’une salle de bain équipé d’un sol anti dérapent, accessible en fauteuil roulant et organisé pour la personne puisse se sentir en sécurité.

Au rez de chaussée se trouvent la plupart des locaux à usage collectifs : le hall d’accueil, les salons, le bar, la salle de restauration, le salon de coiffure, la pharmacie, l’infirmerie et le bureau de la directrice.

A l’étage se trouvent en plus des chambres, la salle de kinésithérapie équipée pour tout type de rééducation.

Un magnifique parc entoure la résidence et à une superficie de 5 hectares, et une allée piétonne permet de parcourir le tour de la résidence à pied comme en fauteuil roulant. Des sièges de jardin et des bancs sont disposés dans les allées afin de permettre à chacun de profiter pleinement du parc.

III - Recueil de données de la personne choisie

Je vous présente madame J, une dame âgée de 91 ans, née le 26 avril 1925 à Chevreuse. Elle est entrée dans l’EPAD de Marcoussis en juillet 2016. Elle vivait seule chez elle depuis de décès de son mari il y a 8 ans, elle a vite perdue l’appétit et faisais des malaises vagaux. Elle habitait à Antony dans un pavillon, se sont ses enfants qui ont souhaités la placer en maison de retraite car ils avaient peur pour sa santé.

Concernant ses études, elle a eu son brevet des collèges et n’a pas continuer pour pouvoir commencer à travailler à 18 ans en tant que secrétaire à la société « Mec » qui n’existe plus aujourd’hui.

Elle s’est mariée à 21 ans et a eu son premier enfant un an après, un fils qu’elle a appelé Guillaume. Elle a alors décidé d’arrêter de travailler pour s’occuper de lui et a ensuite eu un deuxième fils 10 ans après et elle n’a jamais repris le travail pour rester au près deux. Son mari lui était photographe et gagnait bien sa vie. C’est pour ça qu’elle a pu se permettre de ne pas reprendre son poste. Les moyens financiers de son mari leurs ont permis de voyager beaucoup comme au Canada, au Mexique, en Californie, au Vietnam et au Sri Lanka.

Antécédents médicaux opération de l’appendicite - hernie discale

Ses fils ont aujourd’hui 60 et 70 ans, elle a également 4 petits fils qui ont 30,38,40 et 42 ans. Ainsi que 6 arrières petits-enfants.

Madame J. pèse actuellement 43 kilos et mesures 1m56. Elle a beaucoup de visite

...

Télécharger au format  txt (11.9 Kb)   pdf (59.9 Kb)   docx (17.5 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com