LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gérer Le Stress

Documents Gratuits : Gérer Le Stress. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2015  •  3 336 Mots (14 Pages)  •  669 Vues

Page 1 sur 14

La boîte à outils

Trucs et astuces de votre succès

GESTION DU STRESS

Le stress : un mal nécessaire?

Le stress est un ensemble de réponses produites par l’organisme lorsqu’il rencontre une situation qui lui demande un effort d’adaptation.

On différencie parfois deux formes de stress : le bon et le mauvais.

 Du côté du « bon stress », on place la motivation, le désir de réussir ainsi que les réactions positives qui surviennent lors de la rencontre d’une situation stimulante : surprise, intérêt, plus grande créativité, dépassement de soi et persévérance (pour ne nommer que celles-ci).

 Du côté du « mauvais stress », il y a l’angoisse, la peur d’échouer et cette panoplie de réactions qui viennent rendre des situations difficiles encore plus difficiles : maux de tête ou d’estomac, pensées sombres, irritabilité, difficulté à se concentrer, etc.

Est-ce dire que le stress est un mal nécessaire? En fait, il n’en revient qu’à nous de choisir comment on réagit aux événements!

Le stress est donc une réaction normale.

Il est présent lorsque l’on mobilise des ressources afin de mieux performer. Toutefois, on l’associe avant tout à ces moments où l’on se sent dépassé par les événements et que notre capacité d’adaptation est mise à l’épreuve.

Mais c’est également une réaction subjective.

On remarque que lorsqu’il est question de leur formation universitaire, certains étudiants et étudiantes se disent avant tout passionnés par l’opportunité de relever de nouveaux défis. Pour d’autres, cette idée est inévitablement accompagnée de questions angoissantes : « comment vais-je y arriver? », « où trouverais-je le temps? ». Si vous faites partie de la seconde catégorie, ce guide est pour vous!

Pour gérer efficacement son stress, deux étapes préalables s’imposent :

1. Reconnaître les signaux envoyés par l’organisme

2. Identifier les agents stressants qui les provoquent.

On pourra ensuite tenter de désamorcer la situation avant qu’elle ne devienne problématique.

4

Les signaux : mes réactions au stress

Chacun d’entre nous réagit différemment lorsque confronté à une situation nouvelle ou demandante. On peut classer les signes de stress en quatre grandes catégories : les réactions physiologiques, cognitives, émotionnelles et comportementales. Pour chacune de ces formes de stress, estimez avec quelle intensité vous réagissez habituellement.

Les réactions physiologiques

Les réactions du corps sont les plus faciles à reconnaître. Elles nous préparaient autrefois à combattre ou à fuir : le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent, la pression sanguine augmente et les muscles se tendent.

Aujourd’hui, il est peu commun de rencontrer une situation de survie au détour d’un corridor universitaire… C’est pourquoi les symptômes comme la transpiration abondante, les maux de tête (causés par la pression sanguine), l’envie d’uriner et les maux d’estomac (causés par la contraction des muscles) sont souvent plus dérangeants que nécessaires.

Intensité

1

2

3

4

Les réactions cognitives

Le stress affecte également notre façon de penser. Lorsqu’elles sont confrontées à des obstacles, certaines personnes ont tendance à en surévaluer la difficulté. Elles se sentent rapidement envahies par les pensées négatives et prévoient facilement le pire.

Ce stress peut causer des trous de mémoire, empêcher la concentration, rendre la prise de décision plus difficile et causer l’insomnie. Pas vraiment ce dont on a besoin en session d’examen!

Intensité

1

2

3

4

Les réactions émotionnelles

Le stress peut être la source de nombreuses émotions. Certaines apparaissent subitement : surprise, colère, peur. Elles peuvent être difficiles à contrôler.

D’autres, comme l’irritabilité et l’impatience peuvent s’installer progressivement. Elles sont parfois le signe d’une longue accumulation de petits tracas et de frustrations qui peuvent sévèrement affecter la qualité de vie. Pour certaines personnes, une exposition prolongée au stress peut même conduire à la dépression.

Intensité

1

2

3

4

5

Les réactions comportementales

Le stress peut nous amener à modifier nos habitudes de vie. Par exemple, certaines personnes perdent l’appétit alors que d’autres ne peuvent s’empêcher de grignoter.

Les réactions comportementales au stress peuvent avoir des conséquences sur notre santé et celle des autres. C’est le cas par exemple lorsque l’on augmente sa consommation de cigarette ou d’alcool « pour se relaxer ». Heureusement, il existe de meilleures façons de se détendre et de résoudre ses problèmes à long terme.

Intensité

1

2

3

4

Vous vous êtes probablement reconnu dans quelques-unes de ces réponses au stress. Ces réactions familières vous fournissent des indications sur votre sensibilité aux agents stressants.

Les sources : mes agents stressants

Ne nous le cachons pas, les sources de stress peuvent être nombreuses dans le quotidien d’un étudiant ou d’une étudiante.

Tentez de porter attention aux moments où apparaissent les premiers signes de vos réactions de stress.

 Qu’êtes-vous en train de

...

Télécharger au format  txt (23 Kb)   pdf (218.5 Kb)   docx (18.7 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com