LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les facteurs généraux de la communication

Cours : Les facteurs généraux de la communication. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  22 Octobre 2019  •  Cours  •  1 451 Mots (6 Pages)  •  112 Vues

Page 1 sur 6

Les facteurs généraux de la communication

1- La communication élémentaire (weaver et shannon, 1949)

* modèle (informatique, fait par des inofrmaticiens)

[pic 1]

Feed-back = rétro-action=>ex : « j’ai pas bien compris le message »

émeteur: parole, l’écrit, la vidéo, le téléphone

décodage: par lé récepteur

  1. communiquer signifie être en relation, « mettre en commun »

Selon MOSCOVICI 1981

« la psychologie sociale est la science des phénomènes de l’idéologie (cognition, représentations sociales) et des phénomènes[1] de communication »

L’étude de la communication s’ancre dans une problématique d’influence sociale. Le jeu social (sphère privée ou publique, publicitaire, politique) est un jeu d’influence: les processus de communications vont trouver origine/se trouve dans une situation d’influence sociale. Lorsqu’on communique, on influence aussi. Avec notre entourage, on est dans un jeu social : parler aux autres permet de passer nos idées, c’est de la persuasion.

Toute action produite par l’émetteur et le récepteur est également décodée.

Selon Abric 1999, Il n’y a pas d’actes de communication qui ne renvoie simultanément :

  • A un transfert d’information
  • A l’établissement d’une relation

Plusieurs facteurs permettent d’étudier une relation, en psychologie sociale, on utilise la persuasion.

« Toute communication est une interaction. Elle se présente comme un phénomène

dynamique produisant une transformation (…) Elle s’inscrit dans un processus

d’influence réciproque entre des acteurs sociaux.. Il n’y a donc pas un émetteur et un

récepteur mais deux locuteurs en intéraction. La communication ne peut être connue

comme un simple processus de transmission, fondée sur l’intéraction, elle est toujours une

transaction entre les locuteurs: l’émission et la réception sont simultanées, l’émetteur est

en même temps émetteur et récepteur et non pas émetteur puis récepteur (et

réciproquement) » (Abric, 1999)

=> pas qu’émetteur et récepteur => il y a un phénomène interactif > langage basé sur la coconstruction

  1. Partage d’un système de communication:

  1. Distance entre interlocuteurs

La distance est une dimension codifiée et variable selon les groupes sociaux et cultures (HALL 1971)

Cette distance varie en fonction de la connaissance qu’on a avec l’autre. Cette distance différée selon votre statut, votre appartenance groupale et selon à qui vous parler.

Elle est également codifiée en fonction des cultures et des groupes sociaux (en France on sert la main, pas dans le reste du monde)

[pic 2]

Distance intime/personnelle

Distance sociale (1 à 2 m)

Distance publique (dans la rue)

Distance publique lointaine

Selon l’origine, ça ne fonctionne pas de la même manière.

  1. Le système corporel:

Mouvements et mimiques. Elian et Friesen1969 dénombrent environ 28 mimiques faciales impliquant les sourcils, les paupieres, le nez, la bouche etc. C’est la communication du corps

Expression des différentes émotion Ekman (6 modalités): la joie, tristesse, surprise, colère, dégout, peur

On y a ajouter des émotions combinées : gène, honte, compassion, amusement, mépris, ironie, visage caché, bouche bée

On peut décoder ses émotion en passant une video microseconde par microsemande.

  1. Le système paraverbal

Il comprend les variations de hauteur de la voix, d’intensité, de timbre, le débit, le rythme.

Il ne faut pas se contenter des mots, L’intérêt du geste réside :

  • Convaincre l’interlocuteur ou
  • Se convaincre soit même

Il n’y a pas de réponse

  1. Le système langagier

Fait partie de la psychologie et la communicommunication.

Austin 1970: montre qu’un locuteur qui émet une phrase dans un certain contexte fait simultanément trois choses:

  • il produit un énoncé de la langue: une forme grammaticale ayant une signification (fonction locutoire)
  • en disant ce qu’il dit, il accomplit une action (fonction illocutoire)
  • il induit certains effets sur son auditeur (fonction perlocutoire)
  1. Les facteurs déterminants de la communication selon Abric:

  1. Les variables psychologiques:

Tout individu en train de communiquer est directement impliqué dans la situation, il y est engagé à travers sa personnalité et son système de besoins.

>< Schéma de Lewin (physicien, père de la psychologie sociale) : principe du fonctionnement psychologique

[pic 3]

Ce champs social va déterminer des besoins de communication, par exemple, qui va induire une sorte de tension et résulter à l’acte lui-même : le comportement est composé :

  • Forces internes: celles qui viennent de vous
  • Forces externes: l’environnement qui dicte

Le comportement est le résultat de forces qui s’exercent sur un organisme donné à un moment donné

On réagit en fonction de notre personnalité (force internes) mais aussi de l’environnement

dans lequel on se situe

Selon Lewin, tout individu fonctionne comme un organisme soumis à un ensemble de forces externes (pressions environnementales) et internes (liées à l’histoire du sujet)

>< Le comportement est le résultat des forces qui s’exercent sur un organisme donné a un

moment donné.

[pic 4]

- les forces positives correspondent aux besoins d’accomplissement, de réalisation

...

Télécharger au format  txt (10.3 Kb)   pdf (675.4 Kb)   docx (1.8 Mb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com