LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le trouble de la personnalité borderline

Fiche : Le trouble de la personnalité borderline. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  6 Mai 2013  •  Fiche  •  734 Mots (3 Pages)  •  485 Vues

Page 1 sur 3

Introduction

dans la vie quotidienne qu’on est dans une situation de stress, d’agression verbale ou de violence, on peut engendrer des états affectifs vifs dont l’intensité varie d’un individu à l’autre mais en général cette agitation est passagère. Malheureusement il y’a des personne qui n’arrivent pas à contrôler leurs émotion même à des niveaux de stress moindres on parle de dérégulation émotionnelle, de surémotivité, d'hyperémotivité", et plus précisément d’une trouble de personnalité appelé borderline …personnalité limite.

Définition

Le trouble de la personnalité borderline (ou trouble de la personnalité limite) est caractérisé par des émotions intenses, des comportements impulsifs et une instabilité de l'identité et des relations. Le trouble est généralement considéré comme résultant d'une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

Il s'agit d'un mode général d'instabilité des relations interpersonnelles, de l'image de soi et des affects avec une impulsivité marquée, qui est présent au début de l'âge adulte et dans des contextes divers.

7-Les sentiments chroniques de vide

Les personnes atteintes du TPL expriment souvent un sentiment de vide persistant. Elles sont habituellement incapables d'exprimer leurs aspirations et leurs désirs. Pour un observateur de l'extérieur, une personne atteinte d'un TPL peut sembler superficielle et démotivée. Le sentiment de vide qui l'habite et son incapacité d'exprimer ce qu'elle désire dans la vie l'amène à ressentir de l'anxiété et à adopter des comportements autodestructeurs

8-La colère déplacée, intense et incontrôlable

La colère intense et déplacée est l'un des symptômes les plus troublants du TPL. La colère exprimée dans le trouble de la personnalité limite est jugée déplacée parce que son niveau est habituellement plus élevé par rapport à ce qui est requis par la situation ou l'évènement en cause. Par exemple, une personne atteinte d'un TPL peut réagir à un évènement qui peut d'abord sembler sans importance pour autrui en exprimant des sentiments très intenses et des accès de colère.

9-L'idéation persécutoire et le syndrome dissociatif

L'idéation persécutoire et les symptômes dissociatifs sont courants dans le trouble de personnalité limite. Ils sont habituellement temporaires et surviennent lors de périodes de stress intense. La perception de l'abandon d'un proche est souvent à l'origine de ces symptômes. L'idéation persécutoire d'une personne atteinte d'un TPL peut comporter des idées irréalistes de persécution par autrui, ou celle-ci croit que tout le monde l'abandonne volontairement ou que tous font partie d'un complot à son égard. Les symptômes dissociatifs sont le reflet des expériences de dépersonnalisation de la personne qui a l'impression d'observer sa propre vie, et qui est capable de l'observer de l'extérieur de son propre corps. En général, en éliminant le facteur déclencheur de stress, il est possible de mettre un terme aux expériences persécutoires

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (68.6 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com