LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Produits Laitiers Au Japon

Rapports de Stage : Produits Laitiers Au Japon. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  28 Mars 2012  •  1 377 Mots (6 Pages)  •  961 Vues

Page 1 sur 6

LE JAPON

INTRODUCTION

Le Japon, en Japonais « Nippon », est un pays insulaire de l’Asie de l’Est. Situé dans l’océan Pacifique, il se trouve dans la Mer du Japon, à l’Est de la Chine, de la Corée et de la Russie et au Nord de Taiwan. Japon signifie « lieu d’origine du soleil » ; c’est ainsi que le Japon est parfois désigné comme le « pays du soleil levant ».

Le Japon est la troisième plus grande puissance économique du monde par PIB nominal et la troisième par PIB par parité de pouvoir d’achat. Il est aussi le quatrième plus gros exportateur et le sixième plus gros importateur. C’est un pays développé avec un niveau de vie très élevé (dixième IDH le plus élevé) et la plus longue espérance de vie au monde (selon l’ONU). Mais ce tableau idyllique ne doit pas masquer d’importants problèmes qui pèsent sur l’avenir du pays. Le Japon souffre d’un des taux de natalité les plus bas au monde, très en deçà du seuil de renouvellement des générations. Le pays est actuellement en déclin démographique.

Après avoir fait une présentation générale du Japon, nous pourrons donc entrer dans notre sujet : « Les consommateurs Japonais » et « La consommation de produits laitier au Japon ».

Mais tout d’abord, il est important d’avoir quelques notions sur l’environnement et la démographie de ce pays.

PREMIERE PARTIE

LE JAPON

1) L’environnement :

L’Histoire environnementale du Japon et les politiques actuelles reflètent un équilibre fragile entre le développement économique et la protection de l’environnement. Dans la rapidité de la croissance économique après la Second Guerre Mondiale, les politiques d’environnement ont été délaissées par le gouvernement et les entreprises industrielles. Conséquence inévitable, la pollution a fortement sévi au Japon dans les années 1950 et 1960 et a entrainé certain fléaux comme la maladie de Minamata. Avec la montée des préoccupations sur le problème, le gouvernement a introduit de nombreuses lois sur la protection de l’environnement. Le choc pétrolier a également encouragé l’utilisation efficace de l’Energie au Japon en raison du manque de ressources naturelles.

Dans la première décennie du XXIème siècle, le Japon est devenu l’un des Leaders mondiaux dans le développement de nouvelles techniques respectueuses de l’environnement. Et il se doit de réduire ses émissions de dioxyde de Carbonne en tant que signataire de Protocole de Kyoto.

Le Japon est classé trentième dans le classement des pays en fonction de leur indice de durabilité environnementale.

2) La démographie du Japon :

Le Japon compte 127millions d’habitants en 2008.

Le faible taux d’immigrants associé à un taux de natalité bas fait que le Japon est actuellement en « baisse démographique ». Le recul de l’âge de la retraite est à l’ordre du jour. Des personnes âgées commencent même à être réembauchées pour combler le manque de plus en plus apparent de main d’œuvre jeune. Entre 1980 et 2005, la part des plus de 65ans dans la population Japonaise a doublé pour dépasser les 20% en 2006. Chiffre qui serait porté à 40% en 2050.

En 2005, la population a reculée (taux de fécondité de 1.25 enfants par femme) dans un pays où les structures destinées à accueillir les enfants en bas âge sont très rares.

En 2008, l’indicateur conjoncturel de fécondité (1.37 enfants par femme) a remonté pour la troisième année consécutive. Néanmoins la mortalité a atteint son second record en 2008 avec environ 1.14 millions de décès dans l’année, ce qui se traduit en termes de bilan, par 51 000 japonais de moins qu’en 2007.

Sans modification démographique à court terme, le Japon comptera environ 90millions d’habitants en 2050. A ce rythme ils seront moins de 60millions en 2100. 80% des Japonais se disent très préoccupés par les conséquences du vieillissement de la population : pour leur retraites, les dépenses de santé et la fiscalité.

DEUXIEME PARTIE

LA CONSOMMATION AU JAPON

1) La consommation Japonaise :

Quel est le profil du consommateur Japonais ?

Le consommateur Japonais est intransigeant quant à la qualité des produits : zéro défaut et un service après-vente irréprochable sont nécessaires pour le séduire. Il est préférable d’avoir un partenaire Japonais qui assure sur place le SAV. Car d’après Lactalis il n’est pas simple d’ouvrir une filiale au Japon. Lactalis envisageait de conquérir le marché Japonais en ouvrant une filiale pour pouvoir gérer et contrôler toutes les opérations directement sur place. Mais après s’être renseigné auprès de JETRO sur des questions juridiques et fiscale, le groupe Français a préférer ouvrir un bureau de représentation au Japon : un réseau local.

Pour les consommateurs Japonais, la présentation des produits est aussi importante que la qualité du produit lui-même

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (122.7 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com