LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mémoire Recherche Risque Pays Printemps Arabe.

Commentaires Composés : Mémoire Recherche Risque Pays Printemps Arabe.. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  1 Novembre 2012  •  924 Mots (4 Pages)  •  852 Vues

Page 1 sur 4

Dans un contexte de mondialisation des échanges et face à un climat géopolitique incertain,

l’étude du risque pays revêt un caractère stratégique.

Cette notion a toujours été au centre des préoccupations des acteurs économiques. Dans

chacun des échanges qui se font quotidiennement entre deux acteurs économiques de deux

pays différents, une dimension risque pays vient s’inscrire.

Elle commence peu à peu à apparaitre dans les entreprises lorsque ces dernières confrontées à

des défauts de paiement à répétition y voient un danger pour leur santé financière. Pour

prévenir ces évènement les entreprises ont donc mis en place différents outils (analyse risque

pays, cartographie des risques, appel à des consultants en risque).

Cependant et même avec la mise en place de ces outils, un ensemble d’évènements tendent à

démontrer que la notion de risque pays est encore loin d’être maitrisée par l’ensemble des

acteurs. Elle est une discipline complexe et difficile à cerner.

A travers ce travail de recherche, nous tenterons donc de mettre la lumière sur cette discipline

complexe et plus précisément au travers d’évènements récents qui ont secoué le monde.

Afin de mettre en relation la notion de risque pays et les évènements du printemps arabe, nous

tenterons donc de répondre à la question suivante : Est-ce que la notion de risque pays est

revisitée depuis les évènements du printemps arabe ?

Afin de mener à bien ce travail de recherche et répondre à cette problématique, nous avons

organisé notre travail autour de quatre axes. Dans un premier temps, nous présenterons une

définition et une typologie de la notion de risque pays. Dans un second temps, nous

présenterons l’ensemble des pays du monde arabe touchés par ces évènements.

Par la suite dans un troisième temps, nous étudierons les différentes méthodologies de

notation de risque pays. Dans un quatrième temps, nous dresserons un bilan des critiques au

sujet de ces méthodes de rating et des nouvelles orientations données par certains spécialistes

dans le domaine.

Est-ce que la notion de risque pays est revisitée depuis les évènements du printemps arabe ?

Page 5

2011-2012

I. La notion de risque pays : définition, évènements historiques et

typologie :

A. Définitions :

La notion de risque pays n’est pas nouvelle. Elle a accompagnée les échanges internationaux

depuis des décennies. Elle a été identifiée tour à tour à la notion de risque politique puis à la

notion de risque souverain.

Plusieurs économistes ont tenté de définir la notion de risque pays. En voici une liste non

exhaustive :

En 1983, Pancras définissait le risque pays comme « l’exposition à une perte d’un prêt

transnational causée par des évènements particuliers internes d’un pays emprunteur qui sont,

tout ou partie, sous contrôle gouvernemental, mais absolument pas contrôlables par une

société privée ou un individu ».

En 1990, Marois la définit comme étant « un risque de matérialisation d’un sinistre, résultant

du contexte économique et politique d’un état étranger dans lequel une entreprise effectue

une partie de ses activités.»

Enfin en 1998, Clei définissait la notion de risque pays comme « l’ensemble des paramètres –

macroéconomiques, financiers, politiques et sociaux – qui peuvent

...

Télécharger au format  txt (6.8 Kb)   pdf (80.2 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com