LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Président Des Etats Unis Est Il Un Chef De L'Etat Fort ?

Note de Recherches : Le Président Des Etats Unis Est Il Un Chef De L'Etat Fort ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2014  •  1 489 Mots (6 Pages)  •  1 931 Vues

Page 1 sur 6

Le président, chef d’État, est le symbole de l’unité de la nation. » Les pays disposant d'une Constitution républicaine ont un président de la République. En effet la constitution des Etats-Unis est la doyenne de la constitution écrite. Elaborée en 1787 pour une nation naissante composée de treize anciennes colonies britanniques devenues indépendantes en 1776, sa longévité peut surprendre compte tenu de la formidable évolution qu'ont connue les Etats-Unis. Les constitutions de XVIIIe siècle, inspiré par les théories de Montesquieu, avaient le souci de la limitation des pouvoirs, dans un double perspectif: La protection des libertés individuelle et la protection des droits des Etats fédérés face au niveau fédéral. Il en découle un régime de séparation strict des pouvoirs dans lequel la division des compétences s'accompagne d'un système de contrôle mutuel. Cependant pour éviter la paralysie du régime, la neutralisation des pouvoirs ainsi réalisée suppose leur collaboration.

Le Président, pas plus que ses ministre, ne sont responsable politiquement devant le congrès qui ne peut pas le renverser (la procédure de la destitution du Président par le Congrès n'est pas une mise en cause politique); et le président ne peut pas dissoudre le congrès de plus le gouvernement ne peut pas dissoudre le congrès. Cependant, si les pouvoirs sont indépendants, ils ne sont pas sans relations dans l'exercice de leurs fonctions: le congrès intervient dans la sphère de l'exécutif et le Président dans la sphère législatif. Plutôt que de parler de séparation stricte des pouvoirs, il est plus conforme de parler d'une concurrence organisée pour éviter hégémonie de l'un sur l'autre des pouvoirs, ainsi les obliger à une certaine collaboration.

Les États-Unis sont considérés comme étant une superpuissance à l'échelle mondiale, la question qui se pose est de savoir si le président des États-Unis est à la hauteur de cette image soit un Chef d’État fort ? Son statut et ses pouvoirs lui permet t'il d'avoir le monopole de l'autorité et être " un chef " ou doit t'il composé avec d'autres organes?

Avant d'étudier les limites du pouvoir du Président paralysé par le congrès(II), il faut tout d'abord voir que le président est le chef du gouvernement et domine muni de moyens d'actions fortes (I).

I. Un pouvoir présidentiel fort.

Avant de voir les moyens d'intervention dont dispose le président pour contrer le congrès(B), il faut étudier les différents pouvoirs important à disposition de celui-ci (A)

A. Les pouvoirs les plus important

Détendeur du pouvoir réglementaire, en application de la constitution article 2 section 3, le Président est chargé de l'exécution des lois. Dans ce cadre il dispose d'une très large marge d'appréciation dans la détermination des mesures d'application des lois. Ainsi une même législation peut être appliquée de façons totalement différentes selon les périodes et d'un président à l'autre. Son pouvoir peut également être élargi par le Congrès qui, par des lois d'habilitation, lui délègue le pouvoir de prendre des mesures de porté générale. Avant une intervention de la Cour suprême qui y met un frein à cette pratique en 1983, rappelant que la séparation des pouvoirs instituée par la constitution n'autorise pas le Congrès à déléguer son pouvoir législatif à l'exécutif. Par ailleurs le Président dispose d'un pouvoir de nomination des fonctionnaires. Les nominations aux postes les plus importants sont cependant soumis à l'accord du sénat, tandis que les révocations restent une compétence laissée à la libre appréciation du Président.

La place des Etats-Unis dans le monde confère au Président des responsabilités particulièrement fortes dans la conduit de la diplomatie, avec l'appuie de son secrétaire d'état et le contrôle du congrès qui lui permet de négocier et signer les traités. De plus le Président est chef de l'armé, de la défense : constitutions américaine fait du président " le commandant en chef de l'armée ". En effet il définit la politique de défense et dirige les opérations militaires. Si la compétence de déclarer la guerre appartient au Congrès, le Président peut parfaitement engager ses troupes à l'extérieur sans déclaration de guerre. Illustré par les opérations militaire de ses derniers années ont été des actions ponctuelle sans déclaration de guerre tel que les interventions au Liban en 1983 ou en Iraq en 1993.

B. Les moyens d'action du président sur le congrès

L'initiative législative du président, constitutionnellement l'initiative des lois appartient exclusivement au Congrès. Il n'en reste pas moins que pour mettre en œuvre sa politique, le président a besoin de faire adopter des projets de lois par

...

Télécharger au format  txt (9.4 Kb)   pdf (109 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com