LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Organisation des Nations Unies

Cours : L'Organisation des Nations Unies. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  21 Janvier 2013  •  Cours  •  892 Mots (4 Pages)  •  1 096 Vues

Page 1 sur 4

sbt&&&&&&&yINTRO :

La ydl'Organisation des Nations unies (ONU). Les États abolitionnistes sont aujourd'hui majoritaires, mais ils ne représentent encore qu'une minorité de la population mondiale. 58 pays ont recours à la peine de mort. Mais 139 autres l’ont aboli ou ne l’appliquent plus. En outre, depuis 1990, 50 pays sont devenus abolitionnistes. Pourtant, le débat sur la peine de mort n’est pas clos.

Nous pouvons donc nous demander en quoi la peine de mort fait elle débat dans le monde ?

Dans une première partie nous verrons donc comment définir la peine de mort dans le monde, puis dans une seconde partie, nous verrons qu’elles sont les différentes perceptions de la peine de mort dans le monde.

DEVELOPPEMENT :

I. La peine de mort dans le monde

1. Histoire de la peine de mort

La peine de mort est appliquée, au moins depuis l'Antiquité. Longtemps ressentie comme une réparation indispensable et comme une garantie de sécurité pour les sociétés, il faut attendre le 18e siècle pour que la légitimité de la peine de mort soit remise en cause. C'est à cette époque que débute réellement le débat sur le droit de l'État de supprimer la vie. La peine de mort reste une loi commune jusqu'au début du 19e siècle où le mouvement abolitionniste commence à prendre de l'ampleur. Cette sanction est universellement reconnue et appliquée, c'est à partir du 19e siècle que l'on commence à assister à sa remise en cause, puis à l'abolition de cette sanction dans la majorité des pays du monde. Au 21e siècle, la peine de mort persiste dans de nombreux pays et connaît encore beaucoup de soutiens. En 1981, la France était, avec la Turquie, le seul état d'Europe occidenta[***]le à encore appliquer la peine capitale. Puis en septembre 1981, après deux jours de débats, l'abolition de la peine de mort est votée à l'Assemblée nationale. La dernière exécution capitale en France était celle de Hamida Djandoubi, le 10 septembre 1977, qui a été décapité à la prison des Baumettes à Marseille.

2. La peine de mort de nos jours dans le monde.

Aujourd’hui, dans le monde, près de 56 pays pratiquent toujours la peine capitale. En 2009, 140 pays sur les 192 de l'ONU ont aboli ou ne l'appliquent plus la peine de mort. Sur les 50 pays d'Asie, la quasi-totalité pratiquent la peine de mort. En Asie, La Chine est le premier pays au monde en nombre d'exécutions de condamnés à mort. L'Iran est le deuxième pays en nombre d'exécutions après la Chine. À Singapour ils font recours à la pendaison, exécutions ont lieu traditionnellement le vendredi matin. À Taïwan la peine de mort s'exécute par balle, bien que la loi prévoie la possibilité d'employer l'injection létale, elle n'a encore jamais été appliquée. En Thaïlande, jusqu'en 1935, elle s'exécutait par décapitation, puis de 1935 à 2003 par fusillade. Depuis 2003, la méthode d'exécution officielle du Royaume est devenue l'injection létale. Le Japon exécute régulièrement par pendaison. L'Indonésie exécute par fusillade puis l'Inde

...

Télécharger au format  txt (5.5 Kb)   pdf (77.3 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com