LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation sur l'agriculture

Dissertation : Dissertation sur l'agriculture. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  15 Décembre 2017  •  Dissertation  •  792 Mots (4 Pages)  •  2 179 Vues

Page 1 sur 4

Dorian Gandolfo                        Correction du contrôle                                      2°5

P1 : De nos jour, deux agricultures s’affrontent pour relever le défie de nourrir les hommes, l’agriculture paysanne qui vise la qualité et non la quantité se souciant des conséquences que cette dernière va engendrer et l’agro-business. P2 : Pour étudier le second modèle : l’agro-business, nous disposons de deux documents iconographiques et d’un texte   P3 : Alors, est-ce qu’une industrie agro-alimentaire qui est un élevage intensif (qui produit énormément) cherchant à multiplier ses rendements (ses bénéfices) peut elle s’inscrire dans le Développement durable sensé être un développement maitrisé pour perdurée dans le temps, fondé sur 3 piliers : le pilier environnemental, économique et social ? P4 Pour étudier cela, nous verrons dans un premier temps le fonctionnement du modèle breton  et dans un second temps la place du Développement durable dans ce modèle.

Sortant tout droit d’une transition démographique  importante, les pays du nord font monter le nombre d’habitant sur terre à près de 7 milliards de personnes causant des difficultés à nourrir tous les hommes. Certains pays comme la France en profite alors en développent une agriculture intensive et productive : l’agro-alimentaire.

    L’élevage breton s’illustre parfaitement dans la définition d’une agriculture productiviste, capitalistique et intensive. En effet, comme on peut le voir sur le document 1, l’élevage est très important avec plus d’une centaine de porcs, de plus, les porcs sont très gras (sans muscle puisqu’ils n’ont même pas la place de se déplacer).  Entre autre, les nombreux porcs présents sont gavés de nourriture chimiquement modifier pour augmenter les rendements ce qui fait de cette agriculture une agriculture productiviste et intensive. De plus, de nombreuses infrastructures comme le hangar, les boxes ou encore les lampes de lumière artificielle ont été construits. On a donc ici une agriculture capitalistique : une agriculture qui investie dans des machines pour augmenter son rendement. On le voit donc bien, le modèle breton est un concept nouveau visant la quantité plutôt que la qualité en gavant des porcs enfermé dans un hangar et dépourvut de toute lumière naturelle facilitant les rendements et l’exportation.

   Le modèle breton qui produit énormément exporte avec spéculation (en faisant abstraction de la qualité) dans le monde entier. En effet, comme on peut le voir dans le document trois, la viande de porc « s’exporte à outrance » dans tout le monde entier. Entre autre, les grandes filaires (ensemble des acteurs d’un produit de l’amont à l’avale) comme celle de la Bretagne exporte des quantités importante de viande en négligeant la qualité tout en recevant des subventions. Vous l’avez donc compris, le modèle de Bretagne est un modèle d’exportation qui néglige encore une fois la qualité ayant comme objectif le profit mais qui arrive tout de même à jouir des subventions de l’Europe. 

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (51.8 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com