LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire De Texte Sur La Globalisation

Note de Recherches : Commentaire De Texte Sur La Globalisation. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Février 2012  •  852 Mots (4 Pages)  •  1 001 Vues

Page 1 sur 4

Fedida Droit économique des affaires

Mike

M1

TD 1 : Droit du commerce internationale

Le terme globalisation était alors inconnu il y a encore un siècle ( première utilisation du terme est apparu dans les années 60) . Effectivement à l'aube du 3ème millénaire, la question de la mondialisation (synonyme de la globalisation) semble être au cœur du «monde ». En effet la notion de «  global » renvoi directement à la notion de mondial. Nos sociétés modernes ont une approche qui relève de plus en plus d'une échelle mondiale, c'est à dire notamment qu'il existe un flux libre d'investissement qui se produit sans tenir compte des frontières.

Dans son œuvre « Dictionnaire de la globalisation » de A-J Arnaud , l'auteur cherche a définir la globalisation dans un premier temps, avant de l'analyser , pour enfin mettre en exergue la place du droit dans ce phénomène relativement nouveau qu'est la mondialisation.

Si on prend le sujet le plus vastement que possible, on se rend compte que la question centrale est celle de savoir comment la globalisation façonne notre monde, puisque ce qui était vrai pour nos anciennes sociétés, ne l'est plus pour notre société moderne, puisqu'on voit apparaître des entreprises véritablement transnationales qui agissent sur un marché dont la conquête du marché doit être la plus grande possible, c'est à partir de ce constat qu'on a vu apparaître le jeu de la production et de la consommation «  de masse ».

La Globalisation est donc un processus considéré comme inéluctable, de marche vers la «  Grande société » pour reprendre le terme employé par Hayek.

D'ailleurs, il suffit de constater comme le fait A-J Arnaud, que ce processus est favorisé par le « haut » avec la création d'ententes commerciales régionales très importantes comme l'est MERCOSUR, l'UE, ASEAN..Cependant ces régions globales dotées d'une puissance de marché tendent a fonctionner comme des institutions supra-étatiques capables d'édicter des règles et d'en contrôler le jeu. Ce qui conduit a fortiori a une perte pour les États de leur souveraineté. Il apparaît indéniablement que la globalisation par son processus de destruction des frontières commerciales, industrielles et économiques entre les nations du monde entier vient perturber complètement l'ensemble de nos certitudes, ce qui implique hypso-facto une réorganisation spatiale de la vie sociale.

A partir de là , il parait donc légitime de se demander quelle est la place du droit, ainsi que son rôle dans la marche en avant toujours plus poussée vers une échelle planétaire, alors même que les règles de droit édictées n'ont pas étaient conçues face a un tel phénomène, c'est d'ailleurs la question centrale dans l'auteur dans cet extrait d'ouvrage.

Il suffit de constater la rédaction ancienne du code civil de Napoléon datant de 1804 dont la littérature est restée presque inchangée depuis plus de deux siècles. De surcroît il s'agit donc aussi de regarder la place de ceux qui sont en chargent d'édicter la norme comme le législateur,

...

Télécharger au format  txt (5.5 Kb)   pdf (78.3 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com