LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de l’article d’Anne Bauer « L ‘Eurozone débourse 3 milliards d’euros pour Chypre »

Rapports de Stage : Analyse de l’article d’Anne Bauer « L ‘Eurozone débourse 3 milliards d’euros pour Chypre ». Recherche parmi 273 000+ dissertations

Par   •  17 Juin 2013  •  1 025 Mots (5 Pages)  •  624 Vues

Page 1 sur 5

Analyse de l’article d’Anne Bauer

« L ‘Eurozone débourse 3 milliards d’euros pour Chypre »

Publié dans Les Echos le 13 mai 2013

Les aides internationales permettront-elles seules de sortir les états de la crise ?

L’article d’Anne Bauer traite essentiellement de la décision de l’Eurozone d’accorder une aide de 3 milliards d’euros à l’Etat chypriote.

Mais commençons par rappeler les causes de la crise chypriote.

La croissance économique locale est essentiellement générée par deux activités ; les services financiers et le tourisme.

En effet, de nombreux fonds offshore, mais aussi d’importants capitaux russes ont été attirés par la fiscalité avantageuse et des taux de rémunération favorables chypriotes.

Ces apports ont donc permis le développement des banques locales et a eu pour conséquence, dans un premier temps, un surdimensionnement du secteur bancaire, mais également un investissement massif dans le secteur du tourisme et plus particulièrement de l’immobilier locatif. Enfin, les banques chypriotes n’ont pas hésité à miser sur certains investissements risqués en Grèce.

Or l’exceptionnelle décote des titres de dette grecque détenus par des créanciers privés a causé aux banques chypriotes des pertes correspondant à près de 25% du PIB.

Les autorités ont donc choisi d’investir massivement dans le secteur financier afin de le recapitaliser, malgré l’éclatement très présent de la bulle immobilière.

Rappelons au passage qu’une bulle économique se caractérise par un écart conséquent entre le prix d’échange d’un bien et sa valeur intrinsèque.

Le concept est toutefois quelque peu différent dans le cas d’une bulle immobilière, la différence d’appréciation est permise par un contexte macro économique propice à l’investissement mais aussi par une faiblesse des taux d’intérêts. Cela favorise donc l’endettement mais aussi des achats à un prix dépassant la valeur réelle du marché.

La bulle éclate à partir du moment où les acheteurs sont incapables de rembourser leurs emprunts ou si l’offre s’avère inférieure à la demande.

Dans ce cas, les prix des biens s’effondrent.

L’Etat Chypriote est donc incapable de se refinancer sur le marché, c’est le défaut souverain.

Le défaut souverain est caractérisé par l’incapacité pour un état de rembourser intégralement sa dette.

Un État placé en défaut de paiement, à l'image de l'Argentine en 2001, doit équilibrer son budget et présenter en permanence une balance commerciale excédentaire, puisqu'il ne peut emprunter pour financer ses déficits ou ses importations.

De plus, le chômage est en hausse comme nous le montre le graphique annexé à l’article et la dette publique également.

La dette publique correspond à l'ensemble des emprunts contactés par l'État, les collectivités locales et les organismes de sécurité sociale. Au terme du pacte de stabilité et de croissance (PSC), adopté en 1997, la dette publique de chacun des États membres de l'Union européenne ne peut dépasser 60 % de leur PIB.

Les ministres des finances de la Zone Euro ont donc décidé, le 30 avril 2013 de débloquer une première tranche d’aide de 3 milliards d’euros.

Le Fonds Monétaire International (FMI) a également décidé d’octroyer

...

Télécharger au format  txt (6.9 Kb)   pdf (87.1 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com