LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'approche néo institutionnalistes de l'économie politique

Cours : L'approche néo institutionnalistes de l'économie politique. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  13 Octobre 2017  •  Cours  •  1 276 Mots (6 Pages)  •  179 Vues

Page 1 sur 6

L’approche Néo institutionnalistes

Fondateurs :

Ronald Coase (1910) économiste anglais (mais qui a l’essentiel de sa carrière au états unis notamment à l’Université de Chicago) lauréat en 1991 du prix Nobel d’économie

Oliviers Williamson (1932)

En France, Éric Brousseau (1962) Claude Menard 1949

Approche née d’une interrogation formulée en 1937 par Ronald Coase : pour produire un bien quelconque, on pourrait très bien passer des contrats sur le marché avec des travailleurs indépendants, les uns pour fabriquer telle pièce, les autres pour fournir tel service. Or ce n’est pas ce qui se passe : la production s’effectue dans des entreprises, au sein desquelles travaille des salariés soumis à un lien de subordination. Pourquoi les entreprises ne font pas appel au contrat sur les marchés et préfère internaliser la production au sein de leur firme ?

La réponse de Coase est simple : à cause des couts de transaction

Coordonner des travailleurs indépendants n’est pas une mince affaire, d’autant qu’ils peuvent faire preuve d’opportunisme et profiter de ce que le producteur ne peut pas se passer d’eux pour menacer de partir et de vendre ainsi plus cher leurs services.

Courts de transaction ignorés par le modèle walrassien

Cout de transaction exemptés et ex-post

Ex-ante : Avant la mise en place de l’exécution du contrat

Ex-post : Après la mise en place de l’élaboration du contrat

NEI / TCT fondée sur l’exercice de Cout de transaction

Ces couts peuvent s’effectuer A deux niveaux :

Dans les relations entre les agents économiques

Ils peuvent aussi survenir au niveau de l’environnement institutionnel : ce qu’on entend il s’agira de l’ensemble de règle socio-économique mise en place dans des conditions historiques, sur lesquelles les individus ou les groupes n’ont guère de prise dans le court ou moyen terme. En ce sens, les institutions, à la différence des marchés ou des organisations, ne sont pas des mécanismes de coordination à proprement parler ; elles contribuent à définir les conditions socio-historiques dans lesquelles ces mécanismes peuvent s’instaurer. » (MENARD 1995) (Règles qui n’évolue que très lentement dans le temps, qu’il est très difficile de les modifier.) institutions formelle et informelles.

A deux moments :

Ex ante : négociation, rédaction

Ex poste : monitoring, renforcement, mal adaptation renégociation

Les institutions au centre de l’analyse

Idée centrale : les institutions réduisent les CT (« institutions matter »)

Notions clé de la TCT NEI incertitude, rationalité limitée et opportunisme (3)

Prise en compte des contextes d’incertitudes

Incertitude vs risque (probabilisable)

2 types d’incertitude environnementale et comportementale

2 types d’incertitude environnementale (fréquence et ampleur des perturbations)

Hypothèse de rationalité limitée des agents

Intentionnellement rationnels mais seulement de façon limitée (Simon, Williamson)

2 conséquences principales : anticipation, calcul

Hypothèse d’opportunisme des agents

Définition opportunisme= actif, rusé et ingénieux

Opportunisme se manifeste lorsque dépendance bilatérale.

Rationalité limitée : les agents, sont dans l’incapacité de prévoir tous les évènements susceptibles de se produire dans le futur, et de leur affecter une probabilité (jeux dynamiques théorie de jeux)

Donc impossibilité d’établir des contrats complets : sans hasard

Les individus créent alors des systèmes de surveillance et de contrôle

Les contractants sont soumis à un éventuel comportement opportuniste de leur partenaire

Opportunisme : absence d’honnêteté dans les transactions, la recherche de l’intérêt personnel par la ruse.

2 types d’opportunisme (non-confiance)

Opportunisme EX ANTE -avant le contrat

Opportunisme EX POST- en cours d’exécution du contrat (bonjour paresse)

Théorie des coûts de transaction TCT

C’est la conjonction de :

La rationalité limitée,

De l’opportunisme et

De la spécificité des actifs

Qui détermine le niveau des coûts de transactions encouru lors de l’échange…

Donc le choix des « structures de gouvernance »

Analyse comparative par structure de gouvernance

3 structures de Gouvernance :

Le marché

La forme hybride (contrat long terme, client/fournisseur, firme réseau) et

La Hiérarchie (la firme par intégration verticale)

Lorsque le CT s’élèvent : la transaction passe du marché vers l’hybride et enfin vers l’internalisation.

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (77 Kb)   docx (13.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com