LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’utilitarisme : applicable chez les pompiers ?

Dissertation : L’utilitarisme : applicable chez les pompiers ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  22 Janvier 2018  •  Dissertation  •  1 009 Mots (5 Pages)  •  248 Vues

Page 1 sur 5

L’utilitarisme : applicable chez les pompiers ?

Les pompiers font quotidiennement des choix difficiles. Dans 100% des cas, ils doivent rapidement débattre lequel des choix se présentant à eux à le plus de chance de sauver une ou plusieurs vies. Tous les choix que doivent prendre les pompiers pour effectuer leur travail efficacement sont des choix difficiles. Voyons ce que l’utilitarisme peut nous apprendre et potentiellement nous faire voir d’un point de vue différent sur le travail des pompiers. Lorsqu’un pompier fait face à une situation où il doit décider entre obéir à un ordre direct d’un supérieur et mettre sa vie en jeu pour potentiellement sauver la vie d’un autre, un choix doit être rapidement fait, et l’utilitarisme peut ironiquement, devenir utile dans une telle situation. Hypothétiquement parlant, si j’étais présentement un pompier qui était dans une telle situation, où désobéir directement à un ordre venant d’un supérieur a de graves conséquences, mais que la perte d’une vie a de pires conséquences, j’utiliserais l’utilitarisme pour prendre une décision.

Mes collègues et moi sommes à la recherche d’un jeune garçon dont la mère nous a informés la présence à l’intérieur. Mes collègues et moi entrons dans le bâtiment déjà la proie des flammes depuis une demi-heure, et nous nous mettons à chercher pièce par pièce pour trouver de plus amples de victimes ainsi que possiblement le jeune garçon. Peu après avoir commencé nos recherches, nous entendons plusieurs appels à l’aide venant de ce qui semble être assez loin. Mes collègues et moi décidons qu’il vaut mieux qu’ils finissent de chercher méthodiquement tandis que je devrais trouver le jeune garçon le plus rapidement possible. Peu après, nous recevons un ordre de notre superviseur d’évacuer le bâtiment le plus vite possible dû à l’instabilité causée par l’incendie. Deux choix se posent alors à moi. Le premier choix, est d’obéir à l’ordre et d’évacuer. Le deuxième choix est de désobéir à l’ordre et de continuer à chercher l’enfant. D’un côté, si j’obéis à l’ordre, cela veut dire que j’abandonne l’enfant derrière et celui-ci y laissera donc sa vie. De l’autre côté, si je désobéis à l’ordre et continue mes recherches, je risque d’avoir des conséquences et sanctions au niveau professionnel, car un ordre est un ordre. Les conflits de valeur surviennent lorsque je suis demandé d’abandonner les recherches pour trouver un enfant qui pourrait être mon fils. Si cela était mon fils, je ne voudrais pas qu’un pompier abandonne subitement à cause d’un ordre.

En utilisant la méthode de Mill, il est encore plus simple de prendre une décision basée sur beaucoup plus qu’un conflit de valeurs. Brièvement expliqué, Mill favorise les choix qui feraient en sorte que le nombre le plus élevé de personnes soit heureux. Si nous comparons nos deux choix en fonction de leur utilité, il est très évident lequel Mill favoriserait. L’utilitarisme peut être utilisé dans le scénario que j’ai imaginé. L’utilitarisme choisira donc le choix le plus convenable en fonction de l’utilité de l’action que le choix entraîne. Si d’un côté, j’applique la méthode de décision utilitariste de Mill à mon premier choix, qui se trouve à obéir à l’ordre et évacuer le bâtiment, nous abandonnons alors l’enfant qui aurait pu être sauvé avec un peu plus d’efforts. Simplement abandonner une vie derrière, lorsque beaucoup aurait pu être fait ne favorise absolument pas le bien-être et le bonheur commun. Ce choix provoque l’absolu contraire de bien-être commun. Donc selon la méthode de décision de Mill, cela ne serait probablement pas la bonne décision à prendre. Ensuite, il y a le deuxième choix, qui est de désobéir à l’ordre et de poursuivre les recherches de l’enfant à tout prix. Ce choix entraînerait une désobéissance à un ordre direct d’un supérieur et entraînerait des sanctions professionnelles. Par contre, cela sauvera la vie d’un enfant, ce qui favoriserait énormément le bien-être commun en augmentant le bonheur chez le plus grand nombre de façon significative, contrairement à mon premier choix et donc rendant cette action utile. Selon Mill, le sacrifice n’est acceptable que s’il est utile. D’une certaine façon, cette action peut être considérée comme un sacrifice, car les chances de succès sont aussi élevées que les chances d’échouer, même si hypothétiquement, je trouve l’enfant et nous sortons tous deux vivants.

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (68.5 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com