LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A toute vitesse

Cours : A toute vitesse. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2020  •  Cours  •  595 Mots (3 Pages)  •  152 Vues

Page 1 sur 3

Harmut Rosa

Victor Hugo

Paul Virilio

Alexandre Laumonier

Pistes de réflexion

La vitesse des transports modernes (moteurs) bouleverse notre rapport au temps et à l'espace : l'espace se réduit et devient soumis au temps.

Avec le numérique et Internet, disparition de l'espace et du lieu

La vitesse du train modifie les espaces

La révolution des transports

a provoqué une mutation de l'espace :

l'espace est perturbé, réduit par les technologies de communication (transports)

Un nouveau espace-temps se dessine, le progrès de la vitesse, notamment avec les chemins de fers, domine le temps qu’on connaissait habituellement

Diminution et disparition de l'espace et domination du temps.

L'évolution des transports poursuit cette logique de rapidité et de compression spatio temporelle

les transports modernes comme la voiture transforment la perception de l'espace et modifient le paysage (infrastructures) : espace uniforme et abstrait.

Inversion entre la vitesse des transports et la vitesse de l'information : les hommes ne se déplacent plus.

Le temps prend le dessus sur l'espace avec l'avion. Perte complète (détachement total)

du rapport à l'espace.

la vitesse de l'information mène au virtuel : situation d'immobilité parardoxale.

La rapidité du train permet le déplacement entre régions à une vitesse inouïe.

A travers la vitesse du train, le paysage, les gens, l’espace est modifié. Que des formes indistinguable et brouillon.

La personnification du train sous les formes et caractéristiques du cheval.

 Les technologies de télécommunication suppriment l'intervalle de temps, et instaurent l'instantanéité (tout arrive sans déplacement, trajet)

Les transports apportent une modification du territoire urbain

Les moyens de télécommunication nous éloignent du prochain et nous rapprochent du lointain

Renversement entre les moyens de transport qui déplacent les gens et les technologies de télécom qui provoquent l'inertie.

La dépendance (aliénation) de l'homme aux machines, qui perd ses facultés de mouvement et d'action.

Paradoxe de la technologie des télécom : la vitesse de l'information nous rend immobile.

Les technologies de communication font partie du quotidien et participent à l'activité économique

Grace au progrès de l’informations et des transports (signal électrique et chemins de fer), ceux-ci passent beaucoup plus vite et évite la perte de temps

La vitesse de la télécommunication permet de récolter des renseignements utiles lointains sans se déplacer et la vitesse des transports permet de se déplacer pour les loisirs

La nature n’a plus son mot à dire. Ce sont les horaires humains qui prend le pas sur les horaires de la nature (horaires des trains contre horaires du lever et coucher de soleil).

Les progrès de communications et des transports permettent de faire marcher la vie économique peu importe les difficultés. Le train permet de faire marcher l’économie toute l’année contrairement au bateau qui est immobiliser la moitié de l’année à cause de l’eau qui gèle.

Gain de temps, rapidité et instantanéité

Modification de notre perception des choses, objets et personnes à des formes indistinguable.

Le train est tellement rapide que comparaison avec l’un des animaux le plus rapide : le cheval.

Inversion transports/information

Impact de la technologie et des machines sur la nature et l'homme.

Paradoxe de la vitesse et du virtuel : immobilité de l'homme

La vitesse des technologies de communication joue un rôle dans la vie économique d'une société.

PLAN :

I CONSTAT : Une accélération constante dans la modernité

  1. Le rôle des technologies dans la vitesse : transports et information. 1 paragraphe. Une dizaine de lignes.
  2. Rétrécissement de l'espace et domination du temps
  3. Rôle social et économique de la vitesse

II CAUSES

  1. la logique capitaliste : gain de temps et recherche de profits, harmonisation de l'information fincancière
  2. Le progrès technologique : des machines toujours plus rapides
  3. le Plaisir et l'utilité de la vitesse.

III CONSEQUENCES

  1. LA vitesse modifie la perception de l'espace.
  2. la vitesse modifie  et perturbe la nature et la vie sociale ( impact des machines)
  3. Paradoxe de la vitesse : l'immobilité du virtuel.

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (59.8 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com