LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Extraits de Karl Marx

Fiche de lecture : Extraits de Karl Marx. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  11 Février 2016  •  Fiche de lecture  •  589 Mots (3 Pages)  •  552 Vues

Page 1 sur 3

Extraits de Karl Marx

Les extraits « Manifeste du parti communiste», «L’idéologie allemande», « Critique du droit politique hégélien», « Manuscrits de 1844» et « La question juive» du philosophe Karl Marx, écrit entre 1845 et 1875. À cette époque Marx essayait de répondre au problème qui était présent, comprendre les mécanismes du capitalisme industriel naissant, car il créait de nombreux problèmes sociaux.

Dans les textes, Karl Marx insiste sur les classes sociales. Il y a toujours eu des classes sociales en lutte pour obtenir le pouvoir de richesse, mais sans le pouvoir politique, donc cela provoque une révolution. Il se demande comment se fait-il que nous en sommes arrivés là. Il y a la bourgeoisie et le prolétariat.

La bourgeoisie exploite le marché mondial. Cette classe sociale fait tellement travailler les industries que cela fait grandir le capital. De ce fait, se développe aussi le prolétariat, la classe de gens qui travaillent dans des conditions de travail médiocres, à un salaire très faible. . Ce salaire est seulement pour vivre. Puis, la division de travail. Ceci est l’aliénation économique. Le capitalisme tue la petite entreprise. Avec le développement de l’industrie, le prolétariat ne fait qu’augmenter, les gens prennent conscience qu’ils se font exploités, mais n’ont pas assez de pouvoir pour lutter contre ça. Marx dit que le prolétariat devrait faire une révolution.

Selon Karl Marx, le communiste pourrait être une belle façon d’abolir la propriété privée et l’exploitation. Ce qui ferait aussi tomber les inégalités et faire tomber la violence.

Il critique aussi la religion, puisque selon lui, la religion permet de leur faire accepter l’inacceptable. La religion les détourne des misères réelles. La religion était le paradis des pauvres. Ils disaient qu’il fallait accepter la réalité, sinon ils n’allaient pas au paradis. En disant ça, ils empêchaient la révolte. Marx nous dit qu’il faut arrêter de penser que Dieu est l’homme le plus haut, le plus supérieur. Il dit aussi que la religion, c’est de renoncé au monde concret.

Puis, l’aliénation du travail, qui consiste que le travail est extérieur à l’ouvrier. L’ouvrier se sent lui-même seulement lorsqu’il quitte son emploi à la fin de sa journée. C’est énormément malheureux, puisque le travail est sensé être la plus belle chose du monde.

Dans le système judiciaire, il existe une loi, celle-ci est le droit de propriété. « La droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.» Rousseau réagit énormément à cette loi. Il dit que c’est le droit de l’égoïsme. C’est avec cette liberté individuelle qui forme la base de la bourgeoisie.

Effectivement, comme Karl Marx le dit, le prolétariat devrait faire une révolution s’ils veulent obtenir ce qu’ils veulent. Le capitalisme tue la petite entreprise. Par exemple, de nos jours, un habitant décide de s’ouvrir un petit magasin général, il va avoir énormément de compétition avec le ¨Wal-Mart¨, puisqu’il va avoir des prix beaucoup plus compétitifs que le petit commerçant. Selon moi, je crois que le communisme pourrait être une bonne façon de réduire toutes les inégalités.

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (57.4 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com