LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Serait-il Possible De Qualifier "bonheur" Et "plaisir En Tant Que Synonymes?

Dissertation : Serait-il Possible De Qualifier "bonheur" Et "plaisir En Tant Que Synonymes?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  8 Décembre 2011  •  544 Mots (3 Pages)  •  1 250 Vues

Page 1 sur 3

Serait-il possible de qualifier « bonheur » et « plaisir » en tant que synonymes?

Le bonheur est un concept vague et difficile à cerner. Cependant, il est plus facile de connaître les causes qui nous emmènent le bonheur. L’un n’a qu’à nommer le plaisir, par exemple, comme cause. Par contre, serait-il possible de qualifier « bonheur » et « plaisir » en tant que synonymes? Les termes « bonheur » et « plaisir » ne devraient pas être qualifiés en tant que synonymes.

Au premier regard, « bonheur » et « plaisir » peuvent avoir l’air semblables, jusqu’à en dire presque synonymes. D’un coté, il y a le bonheur, qui est caractérisé comme étant un état durable. Le plaisir, quant à lui, n’est qu’éphémère. Par exemple, quelqu’un qui sort d’un concert de son artiste préféré. Celui-ci a eu du plaisir durant le spectacle. En sortant du spectacle, voir même rendu chez lui, il ressent encore le bonheur que lui apporta son artiste préféré. Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction où le mal est absent. Le plaisir est, chez l'être vivant, une sensation agréable et recherchée. Il est possible de se questionner aussi sur la différence entre les deux termes. On pourrait dire que le bonheur provient de l’équilibre émotionnel de l’être, tandis que le plaisir est le sentiment éprouvé par un événement extérieur. Par contre, on pourrait, toute fois, se poser la question : à quel point le « bonheur » peut-il être atteint par le « plaisir » ?

Argumentation

Tout d’abord, il est possible de dire que les termes de « bonheur » et de « plaisir » sont de la même famille, mais on ne pourrait pas aller jusqu'à dire qu’ils sont synonymes. Comme mentionné plus haut, le bonheur est un état durable qui peut se prolonger longtemps. Tandis que le plaisir est plutôt une émotion que l’être désire. De plus, on peut dire que le bonheur est une sorte de but à atteindre par l’être. Celui-ci est à la quête du bonheur. Par exemple, la personne à la quête du bonheur ira s’acheter des billets de son artiste préféré. Le plaisir sera pendant le spectacle et le bonheur avant, pendant et même après.

Ensuite, on peut dire que le plaisir procure le bonheur, mais que le bonheur ne procure pas nécessairement le plaisir. Par exemple, la personne qui ira au concert de son artiste préféré lui procurera du plaisir qui lui procurera du bonheur. Mais la personne qui se sent sécurisé financièrement, se procurera du bonheur mais pas nécessairement du plaisir.

Pour finir, on ne peut pas qualifier « bonheur » et « plaisir » en tant que synonymes parce que le plaisir n’est pas essentiel au bonheur. Certaines personnes peuvent dire que le bonheur est l’absence des maux dans l’état de quelqu’un et non la présence du plaisir chez celui-ci. De plus, selon Socrate, le bonheur se fait dans les bons choix que nous faisons et non pas forcément dans nos choix qui servent à nous procurer le plaisir. L’un pourrait ressentir le bonheur lorsque tout semble bien aller dans sa vie. Par exemple, ne pas avoir de problème d’argent ne signifie pas un sentiment de plaisir, mais plutôt un sentiment de bonheur d’être sécurisé financièrement.

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (53.6 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com