LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut-on se passer de l'art ?

Dissertation : Peut-on se passer de l'art ?. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  1 Mai 2017  •  Dissertation  •  1 318 Mots (6 Pages)  •  6 992 Vues

Page 1 sur 6

                         

           D'après les  préhistoriens l'apparition de l'art correspond à l'arrivé des premiers hommes il y a 35000 d'années. Nous pouvons donc penser qu'elle a débuté dans les grottes à travers les peintures que réalisaient les hommes. En effet, l'Homme s'est toujours manifesté à travers l'art. L'art renvoi à des pratiques artistiques très différentes tel que la photographie , la peinture , la musique , le dessin , la poésie où même la danse. L'art désigne toute production humaine par opposition aux produits de la nature.De plus, l'art répond à un besoin spécifique différents des besoins biologique et l'Homme a besoin de ce qui lui est essentielle c'est à dire utile.L'art est ainsi présent dans de nombreuses civilisations à différentes époques. Mais lorsque nous nous demandons si nous pouvons vivre sans l'art , on parle ici d'art esthétique et l'art esthétique ne semble pas être utile à l'homme. Comment peut on alors dire que l'art est inutile alors qu'il semble permettre à l'Homme de s'accomplir ? Nous verrons tout d'abord que l'art n'est pas forcément utile pour tous les Hommes puis, nous montrerons que d'un point de vue des artistes , l'art est indispensable.

 

  1. L'art n'est pas utile

Par définition , l'art ne sert à rien. En effet, sa fonction première est de produire de la beauté et rien d'autre. Elle se distingue donc de l'art technique. L'art technique vise à produire des objets utiles tel qu'une  table, une  chaise , un lit ou encore un bureau. Elle permet alors de rendre la vie plus confortable contrairement à l'art qui ne vise qu'à la beauté. Cela montre ainsi , que nous pouvons considérer l'art comme « inutile ». En effet, c'est ce que Ravaisson écrit : «La beauté est l'objet propre et exclusif de l'art ».Dans son œuvre intitulé Esthétique , Georg Wihelm Friedrich Hegel montre qu'imiter la nature à travers l'art est une entreprise impossible et futile. En effet, il dit qu'imité la nature ne sert à rien uisque lorsqu'on la reproduit , le résultat semble moins bien que la réalité : « les résultats restent toujours inférieurs à ce que nous offre la nature. C'est que l'art , limité dans ses moyens d'expression, ne peut produire que des illusions unilatérales, offrir l'apparence de la réalité à un seul de nos sens. »  De plus, il insiste sur le fait que de reproduire des choses qui existent déjà n'apporte rien inintéressant :  «  Quel besoin avons nous de revoir dans les tableaux ou sur la scène , des animaux, des paysages ou des événements humains que nous connaissons déjà pour les avoir vu ou pour les voir dans nos jardins, dans nos intérieurs ou, dans certains cas, pour en avoir entendu parler par des personnes de nos connaissances ? » Platon , philosophe de l'Antiquité , se rapproche également de cette idée. En effet, dans son œuvre intitulé La République, il montre qu'une œuvre d'art est un simulacre c'est à dire une réalité encore plus illusoire qu'une apparence puisqu'elle est trompeuse. Il explique donc que les artistes imite ce qu'il voit mais qu'en vérité ce qu'il voit n'est pas la réalité. En résumé, pour Platon , l'art déforme la réalité et n'est que mensonge et tromperie. Il nous éloigne donc de la réalité.

Enfin , comme l'a montré Hegel dans son œuvre, l'art ne semble pas être un besoin vital. Un besoin et une nécessité ressentis. Il est d'ordre physique , social ou mental. En effet , les besoins vitaux comme se nourrir , se loger ou respirer sont réalisables sans la présence de l'art. L'Homme n'a donc pas besoin de l'art mais bien d'un logement et de quoi ce nourrir.

Transition : Mais l'art n'est pas pas sans valeur ou sans intérêt , elle n'appartient seulement à un domaine qui n'est pas celui de la satisfaction des besoins vitaux.

  1. Utile du point de vue de l'artiste

Mais si nous nous plaçons du point de vue de l'artiste , l'art ne semble pas être « inutile ». L'Homme n'est pas un animal , il a donc également besoin de satisfaire des besoins que nous pouvons qualifier de spirituels.En effet, comme le montre l'extrait du texte intitulé Le rire de Bergon , l'art n'est pas à la portée de tous. Si l'on compare un simple homme tel un spectateur à un artiste tel que Picasso , les deux individus ne verront pas la même chose. L'artiste va ressentir ce qu'il observe et va porter plus d'attention aux détailles et nuances. Le spectateur va simplement regarder l’œuvre et va la juger d'un point de vue esthétique.

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (44.8 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com