LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Faut-il travailler pour être heureux ?

Dissertation : Faut-il travailler pour être heureux ?. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  28 Janvier 2016  •  Dissertation  •  1 185 Mots (5 Pages)  •  4 758 Vues

Page 1 sur 5

Le travail nous apporte une certaine satisfaction. Grâce à lui, l'Homme peut améliorer sa condition. Il permet la réalisation de ses désirs. Il est source de satisfaction profonde. Cependant comme le dit Alain, le travail est toujours forcé. L'homme serait heureux s'il pouvait se passer de travailler. Le travail est toujours une peine. Mais celui qui travail s'expose à connaître la joie que procure la satisfaction de toucher un salaire par exemple. On peut donc se poser la question suivante, faut-il travailler pour être heureux ? Nous allons voir dans un premier temps qu'il faut travailler pour être heureux et ensuite que l'on a pas nécessairement besoin du travail pour l'être

On pourrait décrire le bonheur comme la réalisation de tous nos penchants. En effet, lorsque l'on assouvit un désir matérielle, on ressent une certaine satisfaction qui se traduit par une sensation de bonheur. Ces désirs matérielles nécessitent souvent de l'argent, et celui-ci s'obtient par le travail. Par conséquent on peut dire que travailler peut rendre heureux. Par exemple si je désir m'acheter des nouvelles chaussures, il me faut de l'argent et je dois donc travailler pour l'obtenir mais lorsque j’achèterai ces chaussures, je serais heureux. Le bonheur serait donc une sorte de récompense au travail que j'ai accompli. D’après Epicure il existe trois catégories de désirs : les désirs naturels et nécessaires comme manger ou boire, les désirs naturels et non nécessaires comme manger raffiné ou être bien habillé, et les désirs ni naturels et ni nécessaires comme la gloire ou encore la richesse. Le travail peut assouvir ces désir.Par l'argent pour la plupart d'entre eux comme manger, boire, être bien habillée ou tous simplement la richesse. La gloire elle peut-être atteinte en étant le meilleur dans son travail. Si par exemple je suis vendeur dans un magasin, la gloire vient en étant le meilleur vendeur du magasin ce qui peut permettre d'avoir une promotion et de monter en grade dans l'entreprise. Mais le bonheur n'est pas uniquement l’accomplissement de certains penchants que chacun possède.

Pour être heureux, il faut se libérer de la nécessité. L'animal se contente de vivre. Le propre de l'homme est de refuser ce «minimum vital». Voilà qui fait sa particularité. En travaillant, il se libère peu à peu des nécessités naturelles. N'étant plus directement soumis à ses instincts, l'homme peut s'élever au-dessus de sa condition première et s'occuper du monde qui est véritablement le sien, à savoir le monde de l'esprit. Le travail en tant que création, à permit aussi que l'Hommes soit parvenus à agir sur la nature afin de la rendre moins hostile. Ils ont amélioré leur condition, à défaut de conquérir un bonheur absolu et éternel.

Le travail permet la réalisation de soi. L'Homme aime se sentir important et donc lorsque il travail il se rend utile et cela permet son bonheur. Par exemple, toujours si je travail dans un magasin, si j'arrive à conseiller un client selon ses envies et qu'il repart heureux, cela fera mon bonheur également car j'aurais le sentiment du devoir accomplit. Lorsque l'Homme travail il contribue également au développement de la société et il se sent donc utile. Si je suis médecin ou encore pompiers, je peux sauver des vies dans mon travail ce qui rend non seulement heureux parce que j'ai accomplit une magnifique action mais aussi parce que cela amène la gloire en quelques sortes. Si il ne travaille pas l'Homme va en général s'ennuyer et aura le sentiment d'être inutile a sa société de cette sorte il ne sera pas heureux car puisqu'il veut se sentir utile, en ne travaillant

...

Télécharger au format  txt (7.2 Kb)   pdf (87.5 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com