LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

On ne badine pas avec l'amour

Dissertation : On ne badine pas avec l'amour. Recherche parmi 258 000+ dissertations

Par   •  26 Avril 2021  •  Dissertation  •  862 Mots (4 Pages)  •  182 Vues

Page 1 sur 4

             Le drame romantique est une forme littéraire appartenant au genre théâtral. Celui-ci est né à la Renaissance entre 1820 et 1860 et s’est développé principalement en Angleterre avec Byron et également en Allemagne avec Goethe. De plus, le drame romantique aborde tous les sujets de l’art. En passant par la peinture de Delacroix ou encore la musique, le drame romantique est un art. En quoi la pièce On ne badine pas avec l’amour de Musset reflète t-elle l’esthétique du drame romantique ? Musset décrit à travers son texte l’aspect drame et l’aspect romantique de cette pièce. La pièce de Musset reflète l’esthétique du drame romantique en expliquant la passion qu'éprouve Camille pour la religion et la passion amoureuse de Perdican envers Camille.

          Tout d’abord, on remarque que la situation du dénouement est une situation tragique. Ainsi, dès le début de la scène finale ,plusieurs événements traditionnels de la tragédie se produisent. Tout d’abord Camille perd sa foi envers Dieu. Ce qui semblait diriger sa vie devient l’entrave principale à son amour. Plongée alors dans un paradoxe désespérant, elle accuse Dieu de l’avoir abandonné : « M’avez-vous abandonné ? », et ne peux plus imaginer sa vie à ses côtés : « Je ne puis plus prier ». Ainsi on peut supposer que Camille, ne pouvant plus se tourner vers l’Eglise, a succombé aux belles paroles de Perdican. De plus, les actions de Camille montrent de façon encore plus flagrante sa détresse, comme on le voit au début de la scène finale : « elle se jette au pied de l’autel ». Cette hypothèse d’abandon de la religion par Camille au profit de Perdican, du fait des belles paroles de ce dernier est appuyée par son dialogue qui charmera finalement Camille : « Ô mon Dieu, le bonheur est une perle si rare dans cet océan d’ici là-bas ». On remarque ainsi l’utilisation de métaphores, procédés d’argumentation efficace, auquel Camille succombera : « Oui, nous nous aimons, Perdican », l’aveu de l’amour caché entre les deux personnages de Camille et Perdican montre encore une fois un événement traditionnel de la tragédie. Enfin, la mort de Rosette montre aussi un événement tragique, car plus que de signer la fin de l’amour éphémère entre Perdican et Camille : « Elle est morte. Adieu Perdican », cet événement nous montre la mort d’un personnage innocent, n’ayant, à la base, aucun lien entre l’histoire d’amour de Perdican et Camille. Ainsi, Rosette meurt d’une profonde souffrance amoureuse, et illustre efficacement un des événements traditionnels de la scène tragique: La mort dramatique d’un des personnages principaux de l’œuvre.

         De plus, Perdican va remettre en questions les idées que les nonnes ont apprises à Camille en essayant de faire passer certaines idéologies pour de la mauvaise foi en utilisant des phrases rhétoriques mais Perdican va aussi juger les nonnes elles-mêmes mais encore le comportements de Camille. Perdican va ensuite qualifier les valeurs que les nonnes ont apprises à Camille de “crime” donc il va tout faire pour que Camille l’accepte notamment en utilisant des souvenirs et va donc essayer de prendre celle-ci par les sentiments comme l’exemple des balades dans les forêts ou encore la fameuse fontaine. Il va même employer certains termes très violent comme “mensonge de l’amour divin” pour démontrer la passion amoureuse qu’il éprouve pour Camille or il ne va pas s’arrêter là et va essayer de détruire une fois pour de bon les valeurs auxquelles Camille est attaché en utilisant quelques antithèses pour opposer certaines idées comme “tu voulais partir[...]/tu reniais les jours[...]”à “mais ton cœur a battu” faisant allusion à un amour très fort venant de Camille. Donc si cela montre que Camille aime Perdican or elles ne souhaitait pas “trahir” Dieu en épousant Perdican or celle-ci ne peut s’empêcher d’aimer Perdican et va lui dire oui si il s’engage d’abord à trouver une solution pour Rosette qu’il aurait dû épouser or cela ne vas pas se passer comme prévu car à ce moment nos deux personnages entendirent un cri et Camille reconnut celui de Rosette alors à ce moment précis Perdican se mit à prier or le pire fût arrivé et Camille soldat cette histoire par un “adieu Perdican” signifiant que Rosette est morte et par conséquent l’union de Camille et Perdican fût impossible.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (34.9 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com