LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'amour-passion

Synthèse : L'amour-passion. Recherche parmi 258 000+ dissertations

Par   •  26 Avril 2021  •  Synthèse  •  1 903 Mots (8 Pages)  •  184 Vues

Page 1 sur 8

KHOLLE PHILO : L’amour-passion

Bonjour monsieur, J’ai choisi le sujet notion  « l’Amour-passion »

INTRODUCTION

Accroche : Si un sujet soulevé les interrogations depuis les premiers penseurs, c’est bien cet amour, que Prévert nous peignait comme « Si violent, Si fragile, Si tendre, Si désespéré ». Si la drague change toute les décennies, depuis la courtoisie jusqu’au swipage de Tinder, nous tous avons rêvé de l’amour hollywoodien, du coup de foudre dans un bar et des retrouvailles sous la pluie battante.

Transition : Mais quelle est donc la nature tant controversée de cet amour passionné et dévorant ?

Définitions :

D’abord, il est important de tenter de le définir.

D’abord pour ce qu’il est largement, un amour, du latin « amor » (affection, désir vif). Il existe toute forme d’amour (fraternel, amour de dieu), mais nous nous concentrerons sur l’amour-passion, celui de la passion amoureuse.

Dans son sens philosophique, plus large que le sens courant, la passion, du latin patior, signifie la « souffrance », le « supplice, et désigne l'ensemble des pulsions instinctives, émotionnelles et primitives de l'être humain. Quand elles sont violentes, elles entravent la capacité à réfléchir et à agir de manière raisonnée.

La Passion du Christ (contexte donc religieux) : l’ensemble des souffrances et supplices qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus de Nazareth dit le Christ.

L’amour-passion :

  • Forme que prend généralement l’amour naissant  
  • « passions » = réalité changeante

Problématique : L’amour-passion, à cause de son intensité parfois destructrice, est-il condamner à juste titre, ou mérite-t-il d’être considéré pour ce qu’il y de bon dans la passion, c’est-à-dire une immense force de vie  ?

Plan :

  1. Discussion sur son origine dans la nature humaine
  2. Sa condamnation en tant que passion
  3. Et pourtant, la beauté de la passion amoureuse

DEVELOPPEMENT :

  1. Discussion sur son origine dans la nature humaine

  1. Pour combler un manque ?

_ Pour s’interroger sur l’origine de cet amour passionné, il faut questionné la nature même de la passion amoureuse

_ On considère souvent l’être aimé comme un être complétif : le surnom par exemple de « moitié », ou « medias naranja » (littéralement « moitié d’orange)

_ l‘humain cherche peut être par l’amour à combler l’immense solitude qui fait sa nature d’etre conscient

_ en effet l’homme est seul dans sa conscience propre, et cherche à combler cette solitude et trouver un sens à une existence solitaire : quoi de mieux que cet promesse d’amour « pour l’éternité » du mariage, pour se rassurer face à la solitude de la mort

_ Alors on s’accroche à sa moitié comme à une bouée de sauvetage dans une tempête, une compensation de toute nos propres incomplétudes

(Mythe des andro)

_ dans le banquet, platon presente le mythe dit des « androgyne », qui raconte que l’etre humain était autrefois parfait , formé de quatre jambes et quatres bras, deux tetes et deux sexes

Zeus, faché de l’abus qu’il faisait de ce pouvoir, decida de séparer les hommes en deux, les condamnant à chercher leur moitié pour toutjous

L’amour nait alors d’un manque terrible, d’une sensation de dechirure

_sexualité qui donne l’illusion de la fusion recherché avec l’âme sœur

  1. Une pulsion de l’inconscient pour la survie de l’espèce, la procréation

Qu’en dit la science d’aujourd’hui ? L’intérêt des neurosciences et de la biologie  pour le sentiment amoureux est récent mais intéressant

La science confirme en effet l’existence d’une addiction, puisque cerveau fonctionne pareil qu’avec la drogue

Shop : le vouloir-vivre :

_ Shop : avant tout un instinct sexuel pour la reproduction, une fois que la reproduction est accomplie, les deux amants se détestent , puisque leur union n’aurait aucun autre but que la procréation. Une fois accomplie, ils se rendent compte qu’ils n’ont rien en commun (puisqu’il sont sensés se complteter, il sont même opposées), et rende l’autre responssable de leur situatoin d’enfermement dans un schéma familiale ou de mariage

_ L’amour n’est ici rien d’autre qu’une pulsion au service de l’interet de l’espece, et le sentiment de « honte » après l’acte sexuel est en fait un sentiment de lucidité

  1. Un amour sacré

_ l’amour passionné dans le sens d’amour sacré et absolu

_ Dans certaines conceptions tels que les pratiques yogi ou le livre du kamasutra, l’amour est présenté comme un sentiment sacré, permettant une connexion avec le corps spirituel

_ La « passion » est alors un sentiment de transcendance, et absolument valorisée

  1. Sa condamnation en tant que passion

  1. La religion

_ dans la bible : condamnation des excès, et du charnel, puisque le corps est le prétexte des pechés qui affectent l’ame

_ luxure = un des pechés capitaux

_ Jesus de parle pas de sexualité, mais Saint paul est radical = condamnation du physique

 « l’épine dans le corps » de saint paul = théorie de michel Onfray = impuissance sexuelle, il veut faire de sa faiblesse une qualité morale = l’amour charnel est condamnée

_ seule femme « acceptée » : la vierge marie, vierge et mère, la reproduction est accepté mais le plaisir qui y est lié est condamné

_ par la condamnation du charnel, bannissement des passions qui y sont liées, dont l’amour passionné, qui passe en premier lieu par le physique

...

Télécharger au format  txt (11.7 Kb)   pdf (63.4 Kb)   docx (15.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com