LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

« Dieu Lui-même Croit à La Publicité : Il A Mis Des Cloches Dans Les églises »

Rapports de Stage : « Dieu Lui-même Croit à La Publicité : Il A Mis Des Cloches Dans Les églises ». Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2013  •  613 Mots (3 Pages)  •  966 Vues

Page 1 sur 3

« Dieu lui-même croit à la publicité : il a mis des cloches dans les églises. »

-Aurélien Scholl-

« La publicité est une forme de communication, dont le but est de fixer l'attention d’une cible visée afin de l'inciter à adopter un comportement souhaité. »

D’après cette définition nous pouvons simplifier et placer tous les dieux au rang de grande marque et tous les fidèles à celui de consommateur.

Les différentes religions auraient donc pour but de réunir un maximum de partisans et pour cela elles ont plusieurs moyens à disposition, dont les cloches.

Les cloches sont en haut du clocher mais aussi dans l’église, en effet afin de s’assurer une bonne propagande il nous faut des gens un peu simplets prêts à croire tout ce que l’on dit.

À l’époque les montres personnelles n’existaient pas donc les cloches, situées au somment des églises, servaient à indiquer les différentes périodes de la journée pour les paysans par exemple, mais elles servaient aussi en cas de catastrophe afin d’avertir la population ou en cas de célébration religieuse et d’appel à la prière.

Dans d’autres cultures ces cloches sont remplacées par un homme (muezzin) mais le principe est le même.

Elles sont bien pratiques ces cloches mais elles ne sont pas si innocentes que ça, en effet en les mettant en haut d’une église alors qu’elles auraient pu être en haut d’un château elles donnent de l’importance à ce bâtiment et à tout ce qui va avec, par exemple Dieu. Comme elles servent aussi d’avertissement on peut leur en être reconnaissant, elles ont été élevées au rang de messagères et si elles sont en haut des églises quel message ont-elles à transmettre ?

De nos jours certains se plaignent de les entendre sonner alors que nous sommes dans un pays laïc mais ils ne se plaignent pas du remplissage de crâne constant fait par toutes les marques de consommation. Les deux sont pourtant comparables, pour pouvoir exister il leur faut des fidèles ils doivent donc en attirer un maximum, entre les cloches et le spot publicitaire il n’y a que le support qui change mais le message reste le même : « Venez chez moi !»

Il faut aussi des personnes pour prêcher en notre faveur, plus il y a de personnes qui aiment ce produit ou cette religion et plus on est tenté d’essayer car « si beaucoup de monde suit c’est que ça ne peut pas être mauvais ». C’est là que les cloches à l’intérieur des églises interviennent, ce sont les premières à se laisser emporter et à convaincre les autres, elles servent d’appât. Tout comme les restaurateurs essaient de mettre le maximum de monde en terrasse et si possible des familles ou des groupes et non des personnes seules, l’humain est curieux, il est attiré par la masse.

La propagande se fait aussi par écrit et dans les écoles. Prenons par exemple les Etats-Unis, il y a des écoles ou du matériel scolaire financés par des grandes marques et comment les enfants apprennent-ils à lire ? En déchiffrant ces mêmes marques. Pour l’élise c’est la même chose, dans certaines classes il y a encore des croix aux murs et tout l’argent qui est donné à des œuvres de charités a aussi pour but de faire apparaître

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (58.3 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com