LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut-on Apprendre à Penser ?

Recherche de Documents : Peut-on Apprendre à Penser ?. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  1 Mai 2013  •  841 Mots (4 Pages)  •  2 505 Vues

Page 1 sur 4

Dissertation ayant obtenue 12/20

INTRODUCTION :

Spontanément, on aurait tendance à dire que si penser est inné chez l’homme, si là est la différence avec les autres animaux, alors penser ne peut s’apprend, l’homme pense comme il respire. Tout homme naît avec la faculté de pensée, de raison, d’intelligence.

Cependant, comment expliquer les inégalités entre les hommes eux même dans l’usage de leur capacité ? Certains naissent-ils plus intelligents que d’autres ou bien est- ce de part leur éducation et l’apprentissage de l’art de raisonner juste, c’est à dire de juger et douter du vrai et du faux, qu’ils ont acquis des connaissances pensées avec plus de discernement que les autres ? Dans ce cas, la manière dont l’homme use de sa pensée doit s’apprendre. Mais est-il possible d’enseigner à d’autres comment conduire sa pensée sans les mettre sous l’influence d’un maître à penser ?

Peut-on apprendre à penser ou, au contraire la pensée d’un individu ne se construit que d’une expérience personnelle et courageuse ?

PARTIE 1

Si penser est inné chez l’homme, si c’est un don naturel qu’il possède dès sa naissance, aucun apprentissage n’est alors possible de cette pensée puisque celle-ci est l’essence même de l’homme, c'est-à-dire comment cet homme qui n´en est pas un pourrait le devenir, si ce n´est en acquérant cette essence ; autrement dit la pensée est de l’ordre de l’inné et non de l’acquis ce qui rend l’apprentissage impossible. «Cogito ergo sum, je pense donc je suis » Discours de la méthode Descartes ; je pense est une certitude immédiate, l’expérience que fait tout homme d’être conscient : c’est la conscience spontanée qui à pour but de me transmettre des information sur le monde et moi-même, me permettant de percevoir, de m’orienter dans le monde, de m’adapter à la réalité qui m’entoure. Mais cette capacité de penser ne peut-elle pas s’exercer que dans une société de part la culture qui y est transmise, c'est-à-dire que penser dans une société ne revient-il pas à utiliser un apport extérieur à cette pensée innée de part la culture qui y est exercée ? De plus si l’homme a pour don de penser, si tous les hommes naissent avec le don de penser, comment expliquer les inégalités entre les hommes eux même ? N’y a-t-il donc aucune façon d’apprendre à penser, c'est-à-dire apprendre dans le but d’améliorer cette pensée elle-même, de la maitriser ?

PARTIE 2

Apprendre à penser est possible et c’est un devoir puisque il est nécessaire à l’homme d’avoir une bonne éducation intellectuelle afin de développé ses capacités, c'est-à-dire qu’il faut former l’esprit dès la naissance dans le but de les voir devenir des hommes ; à l’inverse n’ayant aucune formation intellectuelle transmise par la culture humaine aucunes de ses capacités telles que le langage et les connaissances ne peuvent être développées. Penser ne revient donc pas à n’être que la pensée spontanée c'est-à-dire percevoir, avoir des impressions, avoir des sentiments ; c’est aussi à avoir des raisonnements, des idées claires, des concepts. En effet dans une société il

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (72 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com