LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Langage Est-il Le Propre De L'homme ?

Note de Recherches : Le Langage Est-il Le Propre De L'homme ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  19 Décembre 2012  •  1 041 Mots (5 Pages)  •  1 952 Vues

Page 1 sur 5

Seul l'homme est un être rationnel, capable de penser et d'exprimer sa pensée par le langage. Il est capable d'échanger des informations complexes par le langage et de le renouveler. Mais, les animaux communiquent entre eux par une sorte de langage, et il est même possible de dialoguer avec eux.

C’est pour cela que nous nous demanderons si le langage est-il le propre de l’homme ? C’est à dire si le langage humain est-il essentiellement différent du langage animal ?

Nous verrons en première partie le langage et la communication, en deuxième partie l’analyse de la communication animale et en troisième partie le langage, le propre de l’homme.

L’homme, appartenant à l’espèce Homo sapiens (« homme sage »), est le plus évolué des êtres vivants. Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l’aurait pourvu du langage. Car en effet, le langage est avant tout un système d'expression verbale, où les hommes utilisent un signe vocal pour communiquer afin de se faire comprendre.

Néanmoins, pendant la préhistoire, les hommes n’utilisaient pas un langage articulé et clair, mais ils utilisaient des grognements, des cris, et d’autres sons, qui étaient souvent accompagnés de gestes et de mimiques faciales. Les premières tentatives de langage se seraient produites il y a deux millions d'années. Au début quelques dizaines de "mots" devaient suffire pour communiquer, sans grammaire. C’est donc au cours du temps que le langage a évolué. Il a permis à l’homme d’exprimer ses pensées, ses sentiments, ses émotions. Ainsi cela a permis la création des relations sociales. En effet, selon Mauss « Echanger est fondamental chez l’homme ; c’est donner pour surpasser ».

De plus le langage n’est pas seulement oral puisque nous pouvons parler par gestes c’est à dire un mode de communication non verbale. En effet, Descartes a observé que « les muets se servent de signes en même façon que nous de la voix », de telle sorte qu'ils parviennent non seulement à communiquer entre eux, mais encore à se faire comprendre.

Ensuite, il nous faut en outre reconnaître que nous observons parmi les animaux des formes d'expression ou de communication : un chien par exemple sait fort clairement manifester, par divers sons et attitudes, sa joie ou son agressivité. Il s’agit donc d'une manière de langage, non verbal, mais néanmoins signifiant.

De plus, il existe des animaux qui, eux aussi, vivent en communauté organisée : ainsi des abeilles ou des fourmis par exemple. Or ces animaux ne doivent-ils pas eux aussi posséder un langage qui leur permette de poursuivre des buts et des tâches communs ?

C’est ce que démontre K.V.Frisch grâce à son expériences scientifiques sur '' Le langage des abeilles '' (1948) : De retour à la ruche, une abeille qui effectue devant ses congénères une danse en cercle signale par-là que la nourriture se trouve à une faible distance. Révélant d’un symbolisme moins rudimentaire, une danse en huit accompagnée d’un frétillement continu de l’abdomen, indique quant à elle, quelle

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (82.3 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com