LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Est-il nécessaire D'accompagner Le Portrait D'un Homme De Bien Par Une Morale Explicite ?

Mémoires Gratuits : Est-il nécessaire D'accompagner Le Portrait D'un Homme De Bien Par Une Morale Explicite ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Décembre 2012  •  324 Mots (2 Pages)  •  781 Vues

Page 1 sur 2

Certains auteurs prennent le parti de faire d’un de leur personnage homme de bien, et d’en faire le portrait pour accompagner une morale, qu’elle soit explicite ou implicite. On peut retenir l’œuvre de Primo Levi, Si c’est un homme, où Levi dresse le portrait de Jean Samuel, le Pikolo du Kommando de chimie, mais aussi le plus jeune prisonnier du camp. Dans ce cas, la morale est implicite et le portrait de Jean est alors là pour servir d’exemple à cette morale. Mais est-il nécessaire d’accompagner le portrait d’un homme de bien par une morale explicite ? C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre en nous aidant des œuvres d’Albert Cohen et de Primo Levi.Tout d’abord, le fait d’accompagner le portrait d’un homme de bien d’une morale explicite permet au lecteur de mieux comprendre le but de l’auteur, et de comprendre rapidement ce que celui veut faire passer comme message. Ici, on peut prendre l’exemple du livre Ô vous frères humains d’Albert Cohen, même si le jeune Albert n’est pas officiellement ce qu’on appelle un homme de bien, sa jeunesse permet de faire ressortir l’innocence et l’absence de vis chez ce personnage. Dans cet essai, Albert Cohen annonce dès les premières pages le sens qu’il veut donner à son livre et la morale qu’il veut faire ressortir. Avec ce type d’écriture, le portrait du personnage et son histoire sert d’exemple à une morale bien définie dès le début du livre et le lecteur peut alors se référer à cette morale tout au long de l’œuvre. Ici, l’histoire du jeune Albert sert de contre-exemple et le lecteur prend la mesure des dégâts qu’infligent le fait de ne pas respecter cette morale, et ceux-ci sont démultipliés et touchent encore plus du fait que le personnage n’est pas de vis et ne vit que pour l’amour des hommes. De ce fait, on peut dire qu’accompagner le portrait d’un homme de bien d’une morale explicite a

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (44.4 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com