LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En Quoi L'Ingenu Est-il Un Compte Philosophique ?

Dissertation : En Quoi L'Ingenu Est-il Un Compte Philosophique ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2015  •  515 Mots (3 Pages)  •  2 043 Vues

Page 1 sur 3

En quoi l'Ingénu est-il un texte philosophique ?

Introduction : L’Ingénu est une œuvre de Voltaire parue en 1767, étiquetée généralement comme un romain philosophique. Le conte/roman philosophique est un genre littéraire né au XVIIIe siècle, une fiction narrative, courte, illustrant ou défendant des thèses de nature polémique. Il reprend la construction du conte, dans le but de se soustraire à la censure qui sévit à cette époque. L’Ingénu, cousin très proche de Candide, fait aussi preuve d'un esprit philosophique.

Dans un premier temps, nous verrons que Voltaire expose ses idées de philosophe, puis, dans un second temps que la progression du récit ne s’explique pas par un impératif de vraisemblance mais par ses enjeux philosophiques.

I) Des idées philosophiques

- Voltaire souligne la suffisance de ses compatriotes: «sans l'aventure de la tour de Babel, toute la terre aurait parlé français» et plus loin «L’Abbé de Saint-Yves supposait qu'un homme qui n'était pas né en France n'avait pas le sens commun». Ensuite il raille les liaisons de l’Église, cette œuvre est donc polémique.

- Voltaire dénonce des abus sociaux: la mesquinerie du monde littéraire, l'ignorance et la fatuité criminelles des médecins, la corruption, la vénalité et les abus de pouvoirs des fonctionnaires (ici Saint-Pouange).

- Voltaire mène le procès contre certaines formes de religions:

-Le clergé (A travers Kerkabon, le bas clergé, l’évêque)

-Les Jésuites (Science exacte qui se révèle opportuniste)

-Les Jansénistes (Leur conception de la providence)

- Voltaire critique aussi le règne de Louis XIV (Particulièrement sur l’Édit de Nantes)

II) Des enjeux philosophiques

- Voltaire met en place une réflexion bien menée à travers le Huron. Par ailleurs, il donne son nom au livre (personnage éponyme) ; ce qui rappelle les autres romans philosophique de Voltaire (Zadig, Candide..).

- Le personnage principal est une fiction d’homme naturel. Voltaire n’en donne pas une image réaliste ou vraisemblable. L’Ingénu est une représentation comique du bon sauvage. Son nom même le réduit à une fonction philosophique : personnage naïf, son regard permet la mise en évidence des tares de la société qu’il découvre.

- Rencontre du Huron avec les Kerkabon : premiers traits de la satire dans l’opposition entre un homme à l’esprit libre et des personnages caractérisés par leurs préjugés

- L’épisode de Saumur : occasion de dénoncer la révocation de l’Édit de Nantes

- Les personnages n’ont pas de profondeur psychologique si bien qu’ils ne peuvent passer pour réels. Ce sont pour la plupart des caricatures, par exemple « l’interrogant bailli » est une caricature de l’homme de justice ; le père « Tout-à-tous » est une caricature du jésuite..

- La présence de Gordon : nécessaire pour montrer

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (64.2 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com