LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A quoi servent les exemples ?

Mémoires Gratuits : A quoi servent les exemples ?. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  9 Mai 2013  •  1 132 Mots (5 Pages)  •  643 Vues

Page 1 sur 5

A quoi servent les exemples ? les exemples correspondent à des cas particulier souvent tirés d’une règle ou d’une généralité mais ce sont également des modèles, paragons suscitant fortement l’imitation dans la vie de tous les jours. Cependant les exemples sont surtout présents pour illustrer, aider à comprendre, ou pour tirer un enseignement… Plusieurs philosophes se sont par ailleurs posés la question des bienfaits des exemples et sur leur nécessité dans la vie de tous les jours et dans les sciences. C’est pour cela qu’un problème se pose à l’utilisation et à la nécessité des exemples : Quelle est la réelle utilité des exemples ? Pour répondre à cela, nous verrons tout d’abord que les exemples nous sont avantageux, ils ont une réelle utilité, aussi bien dans la vie que dans les sciences. Puis nous verrons que ce n’est pas toujours le cas, parfois, ils ne sont pas si utiles, autrement dit, ils peuvent être inefficaces.

Les exemples nous sont souvent nécessaires. En premier lieu, ces derniers nous permettent de concrétiser nos pensées en illustrant une règle ou un théorème, soit de mieux comprendre une règle qui donnait seule peut être, la plupart du temps, plus compliquée à comprendre dans un premier temps, puis pour sa réutilisation. Donc les exemples peuvent avoir un « grand » rôle dans notre compréhension. En effet, en voyant un cas particulier d’une règle on craint moins la généralité de la règle. Si on nous dit qu’ « un adjectif qualificatif qualifie un nom, c'est-à-dire qu’il donne en un mot des précisions sur un nom » sans exemple, cette succession de mots peut être dure à se représenter dans divers cas de cette définition. Seulement, si on nous donne un ou plusieurs exemples, celle-ci devient plus rapidement une définition comprise et réutilisable. On peut dire qu’un exemple nous permet une meilleure approche de la définition.

Les exemples nous sont également nécessaires non pas pour démontrer mais plutôt pour s’en inspirer et ainsi trouver le cas général d’une propriété, le théorème, les règles,… Par exemple, en mathématiques, en partant d’un exemple « P(EnG) = P(E) x P(G) avec E et G deux évènements indépendants », on peut supposer que cet exemple est le même pour d’autres, soit que cet exemple de formule en le modifiant est vrai pour tous les autres exemples. A partir de cet exemple, on fait la supposition que « pour tout A et B deux évènements indépendants, P(AnB) = P(A) x P(B) ». Après l’acquisition d’une hypothèse, une supposition, il ne nous reste plus qu’à la démontrer. Pour pouvoir la démontrer, il faut savoir où l’on va, connaître son but et surtout ne pas partir sans idée en tête de ce que l’on a à démontrer sans quoi on pourrait « tourner en rond », essayer de démontrer ce que l’on ne sait pas, ce que l’on va/veut démontrer. Donc pour tenter de trouver un cas général, en mathématiques, un exemple est essentiel ; et plus généralement, c’est à partir d’un simple exemple que l’on peut trouver le cas général, partir d’un cas particulier pour finir au cas général.

Un exemple peut aussi servir de leçon ou d’avertissement par sa rigueur. Par exemple le fait de punir pour l’exemple : « tu as jeté une feuille froissée par terre, tu seras donc puni ! que cela serve d’exemple pour vous tous

...

Télécharger au format  txt (6.7 Kb)   pdf (83 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com