LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exemple de brutalisation du conflit: le génocide arménien

Dissertation : Exemple de brutalisation du conflit: le génocide arménien. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  11 Février 2012  •  Dissertation  •  441 Mots (2 Pages)  •  701 Vues

Page 1 sur 2

des exemples de brutalisation du conflit

* Génocide arménien :

On parle de brutalisation des civils, brutalisation de masse

Eléments montrant que le génocide arméniens est organise par le gouvernementturc : Organisation des déportations (étape)

Méthodes pour les exterminer : Usure en raison des marches forcées sans eau, maltraitance (coups, viols), extermination en masse, prostitution et enrôlement de force.

Causes du génocide :

* Cause lointaines : Depuis fin XIX empire ottoman en difficulté pour maîtriser son vaste territoire (bien + étendu que la Turquie actuelle) le sultan, souvent, utilise les différences religieuses pour consolider son pouvoir en montrant qu’il est le garant de l’Islam.

Divisé pour mieux régner. Déjà les premiers massacres

* Début XXe, mouvement des jeunes turcs, mouvement nationaliste, ils veulent une nation homogène. Boycott des magasins arméniens comme Hitler plus tard avec les magasins juifs. Au début de la guerre, les Ottomans vont essayer de faire se soulever les Arméniens de Russie

En 1915 les Alliés ouvrent un nouveau front, celui du détroit des Dardanelles. C’est le premier débarquement Français et Anglais dans cette région. La méfiance entre les Arméniens et les turcs est encore d’actualité car les turcs ne reconnaissent pas le génocide Arméniens.

À la différence de la Première Guerre, la Seconde se caractérise par un engagement entier des populations dans le conflit. Celui-ci frappe autant, voire plus, les civils que les militaires. Les civils constituent des cibles à part entière comme en témoignent le mitraillage des routes de l'exode après la défaite française de 1940, les massacres de populations comme celui d'Oradour-sur-Glane perpétré le 10 juin 1944 par la Waffen-SS et qui fait 642 victimes.

Plus largement, ce sont les villes qui sont touchées. Elles constituent des cibles en tant que telles dans le cadre de la Blitzkrieg, la guerre éclair, menée par l'Allemagne dès septembre 1939, mais aussi par les Alliés dans le cadre de la reconquête de l'Europe. Les bombardements sur les villes anglaises durant la bataille d'Angleterre sont particulièrement dévastateurs tout comme celui sur les villes allemandes à la fin de la guerre. Dans la nuit du 13 au 14 février 1945, 7 000 tonnes de bombes incendiaires sont déversées sur la ville de Dresde la détruisant en grande partie et faisant plus de 35 000 victimes. La logique de victoire totale s'illustre enfin par les bombardements atomiques menés par les Américains sur les villes japonaises d'Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945 faisant plus de 200 000 morts.

après la bombe atomique de 1945

Si les populations subissent de plein fouet les affrontements et les opérations militaires conventionnels, elles deviennent également malgré elles la cible d'enjeux idéologiques.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (59.4 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com