LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Prendre conscience de soi

Dissertation : Prendre conscience de soi. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  28 Avril 2013  •  Dissertation  •  780 Mots (4 Pages)  •  1 293 Vues

Page 1 sur 4

Tout d’abord, Prendre conscience de soi, c’est prendre conscience que parfois on ne se reconnait pas. Ce qui forme pour nous notre personnalité, c’est un ensemble de caractères qui nous distinguent des autres. Ces caractères sont des dispositions innées et des acquis en fonction de notre histoire et de son cadre. Ces caractères sont découverts par expériences, ce sont nos manières d’être, d’agir et réagir habituelles. Mais, il se peut qu’un situation exceptionnelle nous révèle un aspect non vu jusqu’ici et alors, la conscience de cette révélation peut nous donner le sentiment que finalement, on ne se connaissait pas vraiment. Dans ce cas, on se révèle tout à coup sans rapport avec ce que l’on était pour soi jusque-là. Il y a un écart entre le soi habituel et le soi qui se révèle là. Dans ces cas là, on se rend compte que l’on a des caractères inconnus. Là, en prenant conscience de moi dans cet état , je me rend compte que je suis pour moi une terre étrangère. Que sais je de moi ?Je suis ce que je me rappelle du passé, ce que je vois de moi. Mais ce que j’ai oublié de mon enfance, ce dont je ne me rends pas compte, tout cela explique qui je suis mais moi, je l’ignore et c’est ce dont je prends conscience à l’occasion d’un travail d’analyse de moi-même ou en analysant mes œuvres ou en étant sous le regard des autres. Donc au plus je connais, au plus je me rends compte que je me connais mal. Tout d’abord, Prendre conscience de soi, c’est prendre conscience que parfois on ne se reconnait pas. Ce qui forme pour nous notre personnalité, c’est un ensemble de caractères qui nous distinguent des autres. Ces caractères sont des dispositions innées et des acquis en fonction de notre histoire et de son cadre. Ces caractères sont découverts par expériences, ce sont nos manières d’être, d’agir et réagir habituelles. Mais, il se peut qu’un situation exceptionnelle nous révèle un aspect non vu jusqu’ici et alors, la conscience de cette révélation peut nous donner le sentiment que finalement, on ne se connaissait pas vraiment. Dans ce cas, on se révèle tout à coup sans rapport avec ce que l’on était pour soi jusque-là. Il y a un écart entre le soi habituel et le soi qui se révèle là. Dans ces cas là, on se rend compte que l’on a des caractères inconnus. Là, en prenant conscience de moi dans cet état , je me rend compte que je suis pour moi une terre étrangère. Que sais je de moi ?Je suis ce que je me rappelle du passé, ce que je vois de moi. Mais ce que j’ai oublié de mon enfance, ce dont je ne me rends pas compte, tout cela explique qui je suis mais moi, je l’ignore et c’est ce dont je prends conscience à l’occasion d’un travail d’analyse de moi-même ou en analysant mes œuvres ou en étant sous le regard des autres. Donc au plus je connais, au plus je me rends compte que je me connais mal. Tout d’abord, Prendre conscience de soi, c’est prendre conscience que parfois on ne se reconnait pas. Ce qui forme pour nous notre personnalité, c’est un ensemble de caractères qui nous distinguent des autres. Ces caractères sont des dispositions innées et des acquis en fonction de notre histoire et de son cadre. Ces caractères sont découverts par expériences, ce sont nos manières d’être, d’agir et réagir habituelles. Mais, il se peut qu’un situation exceptionnelle nous révèle un aspect non vu jusqu’ici et alors,

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (58.3 Kb)   docx (8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com