LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire d'un article de presse

Étude de cas : Commentaire d'un article de presse. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  19 Janvier 2021  •  Étude de cas  •  1 264 Mots (6 Pages)  •  1 490 Vues

Page 1 sur 6

« Le Royaume Uni a besoin de Juges pour limiter le pouvoir Gouvernemental » cette phrase tirée de l’interview de Lord Kerr, le 19 Octobre 2020 par Owen bowcot journaliste juridique the Guardian, quotidien anglais. Sa ligne éditorial relève du social-libéralisme.

Cet interview a lieu deux après la démission de kerr ainsi que, pendant la période de transition post brexit, La grande Bretagne et l’Europe ont signé un accord de « détachement » lourd de conséquence et de tension. 

Lord Kerr était un ancien juge socialiste progressiste de la cour suprême d’Irlande du nord, il a exercé 11 ans.

Dans cet interview il donne son point de vue sur les rapports conflictuels entre le gouvernement et le système judiciaire. Le 1er stigmatise le second l’accusant de l’entraver dans l’administration de son Etat.

  Le gouvernement veut administrer avec véhémence ses états membres selon ses propres volontés sans immixtion au risque d’être suspendu comme le Parlement (chambre des lords) ou menacer cf la Cour suprême et par la même occasion de transgresser sciemment les conventions ultérieures (convention européenne des droits de l’Homme 1998 et les accords post brexit.

 De ce fait il convient de s’interroger quelle solution propose lord Kerr pour limiter les pouvoirs du gouvernement ?

Il soumet l’idée de juge indépendant pour « freiner » le gouvernement (I)

Afin de rester dans une démocratie saine et ne pas dévier vers une dictature

 (II)

I Un juge pour freine le gouvernement

Dans cette interview relate la nécessité, une logique évidente d’un contrôle judiciaire comme un outil efficace pour maintenir l’équilibre des pouvoirs(A) et contre les dérives du mouvement

  1. Nécessité de contrôle judiciaire

Il souhaitait des juges pour contenir les excès de pouvoir du gouvernement car ce dernier outre passe ces fonctions sans se soucier de l’illégalité de ses projets de lois pour assouvir cette soif de grandeur et autonomie.

Kerr ainsi que lord Neurember dénoncent les projets du 1er Ministre vont à l’encontre des lois et de la raison.

Ce principe de contrôle de légalité qui est logique dans les régimes politique occidentaux, sans pourtant empiéter les fonctions du gouvernement. Le seul maitre mot de Lord Kerr était une « démocratie saine » ligne

Le gouvernement se sent en toute légitimité et ne souhaite aucune immixtion dans ses projets au risque d’être suspendu, critiquer ou être écarter de l’échiquier politique.

b) dérives du gouvernement

Le 1Er ministre compte retirer le droit aux personnes d’aller en justice pour contester les décisions du gouvernement. Pour ce faire il a créé 1 groupe d’expert pour contrôler ces contestations auprès des tribunaux. Par la même occasion il s’en prend aux avocats en charge de ses constations d’être des « militants » et « gauchistes » ligne comme s’ils étaient des opposants de sa politique. Par la même occasion, entraver les contrôles d’immigration.et inondés les tribunaux de contestations des immigrés… (Ligne)

Cela va à l’encontre des droits de liberté de se défendre de contester une injustice

Lord Kerr a pris le parti des avocats en affirmant qu’ils font uniquement leur travail c’est-à-dire d’accepter de défendre son client en tout impartialité. Ligne

Le gouvernement invoque le droit de contrôler l’immigration aux détriments de la vie des immigrés qui veulent rentrer illégalement.

On peut comprendre que la ministre de l’intérieure veuille contrôler son immigration mais ces projets de loi sont inhumains et illégaux vis-à-vis de la convention Européenne des droits de l’Homme.

Ce n’est pas par choix que ces personnes qui quittent leurs pays, ils fuient la tyrannie les guerres l’oppression…en risquant leur vie. Elle a très sérieusement réfléchi à envoyer les demandeurs d’asile dans des centres de rétention sur des iles comme l’Ascension ou Sainte-Hélène, Ainsi que, Le déploiement, dans la Manche, de bateaux générant de grosses vagues pour forcer les embarcations de migrants à faire demi-tour.

 Elle a aussi imaginé de parquer les réfugiés sur d'anciennes plateformes pétrolières. Finalement, de retenir l'option de vieux ferries hors d'usage qui stationneraient au large, comme des centres de rétention offshore.

...

Télécharger au format  txt (8.3 Kb)   pdf (67.4 Kb)   docx (11.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com